More

    La ministre gambienne des Affaires étrangères, Neneh Macdouall Gaye:  » Banjul n’a pas de problème avec la construction du pont sur le fleuve Gambie »

    neneLa Gambie « n’a pas de problème avec la construction du pont » sur son fleuve, une infrastructure à construire dans le cadre de la coopération financière multilatérale, a déclaré la ministre gambienne des Affaires étrangères, Neneh Macdouall Gaye, dimanche, à Dakar. « Nous n’avons pas de problème avec la construction du pont sur le fleuve Gambie. C’est l’architecture du pont qui pose problème parce qu’il empêche la navigation sur le fleuve », a déclaré Mme Gaye. Elle s’exprimait en marge des négociations ouvertes dans la capitale sénégalaise par les deux pays pour le retour à la normale de la traversée du territoire gambien par les transporteurs sénégalais. « L’architecture doit favoriser la bonne circulation des pirogues. Nous devons discuter pour changer l’architecture », a insisté Neneh Macdouall Gaye. L’agenda de la réunion bilatérale porte sur les postes de contrôle frontaliers et la construction d’un pont sur le fleuve Gambie, dont le financement est déjà bouclé par la Banque africaine de développement, pour un montant global de 50 milliards de francs FCA, selon le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye.

    Il a énuméré le transit routier, les relations commerciales bilatérales, la gestion des frontières terrestres, la coopération judiciaire, l’entraide judiciaire, la pêche maritime et fluviale, les migrations et les affaires consulaires parmi les questions à discuter par les deux délégations. « Nous n’avons pas fermé la partie gambienne de notre frontière », a soutenu Neneh Macdouall Gaye, concernant le « blocus » évoqué par des médias sénégalais à la suite du durcissement des conditions de la traversée de la Gambie par les transporteurs sénégalais. « Nous avons supprimé la mesure d’augmentation des droits de passage sur le fleuve Gambie », a-t-elle déclaré. Le durcissement des conditions d’accès à la route dénommée la « Transgambienne » s’est matérialisé par une décision des autorités gambiennes de décupler le montant des droits de passage sur le fleuve Gambie, au grand dam des transporteurs sénégalais. Mécontents de cette décision, ces derniers boycottent le territoire gambien et passent par la ville sénégalaise de Tambacounda (est) pour aller du nord au sud, et vice versa. Cette mesure allonge beaucoup le trajet et augmente le coût du transport. « Seule la discussion peut permettre de régler nos problèmes. Nous sommes une même famille. Nous avons la même culture, les mêmes noms de famille, etc. », a ajouté Mme Gaye, qui dirige la délégation gambienne prenant part aux négociations.

    A lire également  Justice: Le Sytjust suspend sa grève
    A lire également  Scandale à l’entreprise Patisen: La gendarmerie de Thiaroye démantèle le gang des employés voleurs

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles