More

    L’affaire Birima Mangara vire au scandale chez Youssou Ndour

    L’affaire Birima Mangara va dans tous les sens. Actunet a annoncé, hier mardi 17 octobre, la convocation à la Section de recherche de l’administrateur du site Kewoulo, suite à une plainte de Maguy Chanel, l’épouse de l’ex ministre Birima Mangara, dont ont dit que son ex femme l’a trompé.

    En réalité cette plainte est motivée par une séquence contenue dans une vidéo d’enquête réalisé par Kewoulo sur l’affaire Birima Mangara. L’administrateur du site, Bacary Touré dit Babacar, y est revenu sur un cas de vol qu’aurait commis Maguy Chanel à Paris.

    Il faut préciser que cette dernière a été l’épouse du fils de Youssou Ndour, Birane Ndour.  Voici le témoignage de Bacary sur la vidéo. Des propos qu’il a fidèlement répété devant les enquêteurs de la Dic auxquels il a fait face hier.

    Cette histoire a lieu à Paris en 2010, dans un hôtel, alors que Youssou Ndour y était pour animer le Grand bal de Bercy. « On m’avait confié la maman de Youssou Ndour et sa famille, afin que je les aide à se déplacer avec ma voiture. Et ce jour, on m’a signalé un cas de vol. Aussitôt, j’ai remarqué que là où était assise la maman de Youssou Ndour (qui a fait l’objet de vol), il y avait une caméra de surveillance (…)

    A lire également   Thiaroye: R. Sy, une jeune fille de 17 ans, en prison pour enlèvement d’enfant

    J’ai personnellement appelé la Police. Avec eux et la famille Ndour, on a visionné les enregistrements sur place (…) Et là, j’ai vu Birane Ndour, le fils de Youssou Ndour, qui vient parler à sa grand-mère. A un instant, il a pris le sac de la dame et l’a déposé par terre. Ensuite, une fille est venue et a discrètement pris le sac en repartant (…) Il s’est trouvé que cette fille c’est Maguy Chanel. Mais la petite soeur de Youssou Ndour a crié disant que je voulais disloquer leur famille… »

    A lire également  Revue de presse de ce mercredi 07 septembre 2016 avec Mamadou Mouhamed Ndiaye

    Devant les limiers, l’administrateur de Kewoulo est resté zen. Concernant l’enregistrement vidéo dont il est question, il a renvoyé les éléments de la Section de recherche de la gendarmerie de Colobane vers la police française, qui a supervisé le visionnage.

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles