More

    L’Aidb toujours en chantier, Abidjan se positionne comme futur hub aéronautique de l’Afrique de l’Ouest

    Abidjan bis En lançant le projet de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aidb), l’ancien Président Me Abdoulaye Wade avait comme ambition première de faire de Dakar un hub dans la sous région. En poursuivant le même chantier au nom de la continuité de l’Etat, le Président Macky Sall affiche les mêmes ambitions. Toutefois, celles-ci risquent d’être considérablement compromises d’autant que l’Aidb, à cause d’un manque réel de volonté politique, d’une absence de manager à même de finaliser un chantier et de la boulimie financière de Saudi Bin Laden Group, le constructeur, qui multiplie sans raisons les avenants, ne sortira pas de terre de sitôt. Et ce, même si la Direction avance qu’elle est terminée à 80%.

    Une situation qui profite à la Côte-d’Ivoire qui Abidjan multiplie les tractations pour se muer en un hub régional pour le transport aérien ! «La compagnie aérienne Air France-KLM affiche la volonté de transformer la destination Abidjan en une plateforme régionale en mesure de transporter les passagers dans toute l’Afrique de l’ouest. Le président d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac, en visite en Côte d’ivoire pour célébrer le 75ème anniversaire de la présence de la compagnie dans le pays, confirme la volonté de son directoire de transformer la compagnie ivoirienne ainsi que son aéroport», révèle afrizap.com.certification-0014

    Un intense lobbying

    Avant d’ajouter : «En effet, la compagnie, actionnaire à hauteur de 20% des parts d’Air Côte d’Ivoire, voit dans la région un véritable levier de développement pour l’aviation civile. Un potentiel énorme comme le laisse entendre Alexandre de Juniac : ‘’Vu d’Europe c’est la partie en très fort développement dans les cinq à dix ans’’». Toutefois, si ces avancées ont été notées, c’est qu’il y a eu un intense lobbying en amont. «En marge de sa visite à Paris en novembre dernier, le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara a reçu une délégation d’Air France-KLM, dirigée par son président directeur général, pour discuter du projet et des ambitions d’Air France-KLM de transformer Air Côte d’Ivoire, de moderniser son aéroport et de renouveler sa flotte», mentionne afrizap.com.

    A lire également  Drogue : Un sénégalais tué en Italie

    OuataraNon sans préciser : «Au terme des négociations, le patron de la compagnie aérienne française reste confiant et fait part de ses ambitions : ‘’Dès avril 2016, vous aurez en plus du A380, la plus belle cabine sur le triple set. La plus belle cabine d’Air France ! La flotte ivoirienne sera renouvelée et étendue. Nous recherchons des avions pour augmenter la desserte, la capacité et le nombre de sièges que nous mettrons sur la destination Paris-Abidjan’’».

    A lire également  Abdou Mbow: "l'opposition n'est pas un adversaire de taille"

    Une couverture de l’Afrique à partir de longs courriers

    Ainsi, «Air France-KLM et Air Côte d’Ivoire ambitionnent de couvrir l’Afrique à partir de longs courriers avec des compagnies partenaires qui vont transporter les passagers sur l’ensemble du continent», laisse-t-on savoir du côté d’Air France-KLM avant de conclure qu’Abidjan est «un des seuls endroits au monde où la compagnie française va travailler avec de ‘’vrais partenaires stratégiques et financiers’’». Mieux, le patron d’Air France-KLM a tenu à rassurer les clients quant aux coûts exorbitants de ses prestations : «Air France s’est aussi engagée à avoir des tarifs raisonnables. On espère que l’Etat ivoirien et l’Aéroport d’Abidjan seront aussi raisonnables pour faire d’Abidjan un hub compétitif».

    Abidjan terD’ailleurs, «Air France-KLM a d’ores et déjà commencé à consolider sa position depuis mai dernier en desservant Abidjan sept fois par semaine depuis Paris, avec un quatrième vol effectué avec un Airbus A380 ! Objectif : transporter 240 000 passagers en 2015 au lieu des 204 000 en 2014». Conséquence, l’Aidb, dont la date d’ouverture reste toujours un mystère à l’instar de la prochaine présidentielle, devra avoir de solides arguments pour concurrencer l’aéroport d’Abidjan. Si toutefois, cet aéroport, une véritable vache à lait, ouvre un jour ses portes.

    www.dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles