More

    L’ancien président brésilien Lula critique sévèrement le président Bolsonaro et souhaite renforcer les relations avec la Chine

    L’ancien président brésilien, Luiz Inácio Lula da Silva, a durement critiqué le dirigeant actuel de son pays, Jair Bolsonaro, pour sa gestion de la pandémie de COVID-19. Lula estime que son pays aurait avantage à imiter la Chine pour vaincre la crise actuelle dans le plus grand pays d’Amérique du Sud et qui est également l’un des plus touchés dans le monde. CGTN a réalisé une interview exclusive avec l’ancien président brésilien. En voici un extrait.

    « Je pense que la Chine doit être ménagée par le Brésil avec soin et respect. Nous n’avons pas à miser sur une relation avec la Chine en ne considérant que les matières premières. Nous devons miser sur une relation qui considère la politique et des domaines plus sophistiqués tels que la technologie 5G. Je pense que le Brésil doit participer davantage au groupe des BRICS, cette alliance doit nous aider à renforcer nos relations avec la Chine. La Chine est sans aucun doute un pays qui va croître, et cela ne signifie pas que le Brésil doit abandonner sa relation avec les États-Unis. Mais le Brésil ne peut accorder de privilèges à un pays qui n’en accorde aucun au Brésil. Les Américains n’aiment pas le Brésil. Les Américains traitent le Brésil comme une colonie et ils n’ont aucun respect pour le Brésil. Donc la Chine est importante pour nous du point de vue scientifique, technologique et des matières premières », a déclaré l’ancien président brésilien.

    A lire également  Etats-Unis: Le décret migratoire de Trump encore une fois bloqué par la justice

    En ce qui concerne la réaction du Brésil face à la pandémie de COVID-19, Lula a indiqué que « contrairement à la Chine, qui a connu une crise dans une ville et a pu isoler les habitants immédiatement d’une manière qui ne permettait pas au coronavirus de se propager à travers le pays, le Brésil a fait le contraire. Le président du Brésil, au début, ne croyait pas au coronavirus, puis il pensait que c’était quelque chose qui venait de la Chine. Il a dit que c’était une bénine grippe qui ne ferait de mal à personne. Et le nombre de personnes infectées par le virus ne fait qu’augmenter ainsi que le nombre de morts. Et le président aurait dû apprendre auprès de la Chine. Il aurait dû apprendre auprès d’autres pays qui ont traité cette situation du coronavirus d’une manière plus sophistiquée et humaine ».

    A lire également  France: des échauffourées entre forces de l'ordre et fonctionnaires

    (Photo : AP Images)

    Articles récents

    Covid-19…Bamba Fall Hospitalisé, Amadou Sall Guéri

    Le maire de la Médina Bamba Fall positif à la covid-19Il n’est pas apparu en public depuis un bon bout de temps. Le très...

    LEVÉE DU CORPS DE MANSOUR KAMA : LE KHALIFE DES TIDJANES BLOQUÉ À L’ENTRÉE

    Venu assisté à la levée du corps de Mansour Kama, le président du Cnes, décédé dimanche, le khalife général des tidjanes n’a...

    LES DERNIÈRES IMAGES DE LA DÉMOLITION DU MARCHÉ SANDAGA

    Sandaga est vidé. Le bâtiment central du célèbre marché du centre vile a été démoli, ce dimanche. Ce 2 août, les bennes...

    DÉCÈS DU KHALIFE DE MÉDINA BAYE, CHEIKH AHMED TIDIANE NIASS

    Médina Baye en deuil. Le khalife général de la ville religieuse, Cheikh Ahmed Tidiane Niass, est décédé, ce dimanche, informent des sources...

    Etats-Unis : ce que pense Trump de la candidature de Kanye West

    Le président américain, Donald Trump a réagi au sujet de la candidature du rappeur milliardaire de 43 ans, Kanye West qui...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles