More

    L’Apr – seul parti politique avec 03 types de militants : Les proches de Macky, les proches de Marème et les proches de personne

    macky-sall-et-madamePortée sur les fonts baptismaux le 1er décembre 2008 par le Président Macky Sall, l’Alliance pour la République (Apr) a sauté sa phase d’apprentissage dans l’opposition. Pour cause, le 25 mars 2012, son président accède à la magistrature suprême, déjouant du coup les pronostics des analystes politiques les plus aguerris, en obtenant plus de 65% des suffrages face à Me Abdoulaye Wade, usé par le pouvoir en seulement douze ans d’exercice. Un exploit dont les conséquences sont sans commune mesure pour cette jeune formation politique, minée, aujourd’hui, par des querelles de positionnement. D’autant que tous les responsables, aussi influents soient-t-ils, sont victimes d’un manque de légitimité du fait qu’ils ont tout simplement été cooptées par le patron. Une situation on ne peut plus désavantageuse mais bénéfique pour Macky Sall qui, à l’instar de Me Wade, est la seule et unique constante de l’Apr. Dès lors, il est difficile pour les militants de se frayer un chemin dans ce parti où les connexions l’emportent sur le mérite. Conséquence : Trois types de militants cohabitent au sein de l’Apr : Les proches de Macky, les proches de Marème et les proches de personne. Si les proches du couple présidentiel sont bombardés à des postes stratégiques et bénéficient d’avantages incommensurables, tel n’est pas le cas pour la troisième catégorie de militants dont les rares à être promus le sont grâce à leur mérite personnel. Une situation qui risque d’imploser lors des investitures pour les élections législatives de juin 2017. En effet, l’Apr, qui compte aller à ces joutes électorales sous la bannière de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby), ne dispose d’aucun baromètre pour investir ses membres. Du coup, les proches de Macky ou Marème risquent d’être servis au détriment des proches de personne, qui, à coup sûr, ne se laisseront pas faire.

    A lire également  Abdou Aziz Sy Junior : "J'avais dit à Idrisssa Seck que c'était fini pour lui"

    WWW.DAKAR7.COM

     

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Urgent : les troupes sénégalaises sont entrées en Gambie selon le porte parole de l’armée
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles