More

    L’atteinte des Odd corrélée avec les programmes de Planification familiale (Cipf)

    Le nouvel agenda de la communauté internationale à l’horizon 2030 pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) ne peut être exécuté sans tenir compte de la planification familiale, clé des stratégies de développement dans de nombreux pays en développement, ont estimé, mardi à Bali (Indonésie), des leaders politiques de pays du Sud. Conviés à un panel tenu dans le cadre de la Conférence internationale sur la planification familiale autour de la relation planification familiale et développement durable, les ministres de la Santé du Sénégal, de l’Ethiopie, de l’Inde et le ministre des Finances de l’Indonésie ont établi tour à tour des « connexions entre la réussite des ODD et l’accès démocratique aux services de santé, notamment celles liées à la santé de la reproduction ».

    Première à lancer le débat par une présentation sur les progrès réalisés en 4 ans dans le cadre du relèvement du taux de prévalence contraceptive (20,1%) au Sénégal, le ministre de la Santé et de l’Action sociale Awa Marie Coll Seck a considéré la planification familiale comme une « opportunité pour le plan du développement économique et également un des éléments clés pour utiliser la dividende démographique ». Pour réussir le développement durable, a souligné Awa Marie Coll Seck, il s’agit aujourd’hui « d’intégrer la planification familiale avec d’autres programmes mais également s’assurer d’un financement pérenne et enfin lutter contre toutes les barrières religieuses qui empêchent les femmes d’aller vers la planification familiale ».

    Par ailleurs, Mme Seck a retenu que « tous les acteurs de terrain engagés dans la promotion de la planification doivent travailler ensemble pour éviter que des femmes meurent du fait de grossesses rapprochées et à risques, pour éviter que les jeunes filles sortent de l’école à cause de grossesses précoces et indésirables ». Des défis partagés avec l’Ethiopie ou encore avec l’Inde dont les ministres chargés des questions de santé et de bien-être familial qui ont également intervenu à la salle du Centre de convention de Nusa Dua de Bali. L’utilisation des contraceptifs modernes par les femmes est passée de 6% en 2000 à 52% en 2014 en Ethiopie. Des succès durant ces 15 dernières années dans le domaine de la santé, notamment la réduction de la mortalité maternelle et infantile (68 et 72%) qui lui ont valu d’abriter la dernière CIPF avec plus de 3400 participants.

    A lire également  Pétrole au Sénégal: FAR Ltd annonce plus de 1,5 milliard de barils

    C’est pourquoi l’Ethiopie, en perspective de l’atteinte des ODD, a décidé de s’appuyer sur quatre piliers essentiels dont le premier est l’égalité et l’équité dans l’accès des services de santé avec l’analyse des données pour éliminer les écarts entre les zones urbaines et rurales. Il s’agit de « s’assurer que chaque éthiopien ait accès aux services de santé avec une qualité de soins pour tous », a soutenu le ministre de la Santé Dr Kesetebirhan Admasu. Parmi les autres piliers pour le développement durable figure également la promotion de « familles modèles et de villages modèles » pour arriver à une masse critique dans tous les pays d’ici quelques années.

    A lire également  Tabaski 2017 : Aminata Mbengue Ndiaye en quête de mouton dans la sous-région

    Pour le ministre indien de la Santé et du bien-être familial, Jagat Prakash Nada, l’idée est d’intégrer dans les programmes de développement la dimension « sécurité des femmes » avec une approche de cycle de vie pour prendre en compte de manière globale la santé des femmes et des enfants. Modératrice du panel, la Directrice du Bureau pour la population et la Santé de la reproduction de l’USAID, Elen Starbid a souligné les engagements mondiaux et les actions locales à mener pour un « impact sur la PF et la capacité des pays à atteindre les ODD ». La CIPF a accueilli cette année une participation record depuis son lancement en 2009 en Ouganda avec 4374 participants venus de 114 pays à travers le monde.

    Aps.sn

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles