More

    L’attention des États-Unis à la sécurité européenne se déplace de l’Europe occidentale vers l’Europe centrale et orientale, selon un expert chinois

    Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo vient de visiter la République tchèque, la Slovénie, l’Autriche et la Pologne. Au cours de ces visites, Pompeo a continué à calomnier la Chine.

    Zhu Xiaozhong, chercheur à l’Institut d’études sur la Russie, l’Europe de l’Est et l’Asie centrale, qui relève de l’Académie chinoise des sciences sociales (CASS), a souligné dans une interview accordée au CMG que Pompeo n’a cessé de calomnier la Chine et de rejeter la responsabilité de l’épidémie sur la Chine et qu’il n’a répété le même refrain lors de cette tournée sans rien de nouveau. Toutefois, M. Zhu estime que l’attention des États-Unis pour la sécurité européenne se déplace de l’Europe occidentale vers la région d’Europe centrale et orientale.

    Selon M. Zhu, le voyage du Pompeo avait cinq objectifs principaux : discuter de la sécurité énergétique, empêcher la construction du gazoduc Nord Stream 2, maintenir l’orientation européenne dans l’ouest des Balkans, valoriser le potentiel économique de l’Initiative des Trois Mers (ITM) et renforcer la présence militaire américaine en Europe centrale et orientale. En faisant cela, il cherche à délimiter la frontière idéologique, à diffamer le système politique chinois et à faire croire aux pays qu’il visite la soi-disant menace chinoise sur le plan économique et cybernétique.

    A lire également  New York: Un véhicule fonce sur un bus scolaire et tue 8 personnes

    Fin juillet, les États-Unis ont décidé de retirer 12 000 soldats de l’Allemagne. D’après Zhu Xiaozhong, si l’on associait cette décision au voyage de Pompeo en Europe centrale, on pourrait constater deux changements importants dans la politique européenne et la géopolitique des États-Unis, à travers la réduction du nombre de soldats américains en Allemagne et l’augmentation de celui en Pologne et dans d’autres pays.

    En termes de politique, Washington espère que ses alliés contribuerait davantage à sa propre sécurité ; en termes de géopolitique, les tensions persistantes dans les relations américano-russes poussent Washington à tourner son attention de l’Europe occidentale vers l’Europe centrale et orientale au niveau de la sécurité.

    Selon M. Zhu, les intentions diplomatiques des États-Unis vis-à-vis de l’Europe centrale et orientale sont très évidentes. Ils s’efforcent d’exercer une influence politique et économique sur ces pays à travers la coopération politique, économique et militaire, afin d’affaiblir la coopération de la Chine avec les pays de cette région dans divers domaines.

    A lire également  Paraguay : le chef d'un cartel de drogue arrêté

    Articles récents

    Mansour Faye : « Si l’Ofnac me convoque je n’irai pas repondre »

    Mansour Faye, était l’invité de grand jury de la Rfm, ce dimanche. A propos de la plainte déposée contre lui à l’Ofnac...

    Rififi aux GMD: La Direction appelle à la réconciliation, lundi

    Malgré les grèves répétées de certains travailleurs des Grands Moulins de Dakar depuis près de trois mois, la direction générale de l'entreprise...

    Magal à Ngabou : Sokhna Aïda rompt le silence

    Sokhna Aïda Diallo a réagi aux mesures annoncées par la police religieuse de Touba, Safinatoul Amane, dans le cadre de la célébration...

    Mali : La mère de Sidiki Diabaté arrêtée pour complicité d’avortement .

    C’est une étape de plus dans la tentaculaire affaire  de violence conjugale contre l'ex-compagne de Sidiki Diabaté.   La mère...

    Voici Les Bouffons De La République…Les 6 Fous Au Pouvoir

    Les bouffons de la République. Ils sont au nombre de 6. Deux au Palais, deux dans le gouvernement et deux dans la...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles