More

    L’autosuffisance en riz à l’horizon 2025 sera «difficile à atteindre», selon un expert

    L’autosuffisance en riz à l’horizon 2025 va être « difficile à atteindre » pour les pays de l’Afrique l’Ouest, a estimé mardi Ibrahima Hathié, directeur de recherche de l’Initiative prospective agricole et rurale du Sénégal (IPAR), à l’ouverture, jeudi, à Dakar, d’un atelier sous-régional sur les politiques d’amélioration de production de cette céréale. « Au lieu de se fixer des objectifs d’autosuffisance dans un avenir proche, il faut se fixer des objectifs de gain (augmenter la productivité locale) sur la demande de sorte qu’on évolue au fur et à mesure afin d’atteindre cette autosuffisance sur le long terme », a préconisé M. Hathié.

    Il s’exprimait en marge d’un atelier sous-régional sur le thème : « Améliorer les politiques d’autosuffisance en riz en Afrique de l’ouest : défis et opportunités », organisé par IPAR Sénégal, le Center for the Study of the Economies of Africa (CSEA) et le Centre ivoirien de recherches économiques et sociales (CIRES). Ibrahima Hathié a expliqué qu’une augmentation annuelle de « 8% » du taux de production du riz est nécessaire, « si on veut atteindre l’autosuffisance en riz en 2025 ».

    A lire également  FINANCEMENT : La Banque mondiale injecte 100 millions de dollars pour le Sénégal

    « On pourra difficilement atteindre cela », a-t-il renchéri, ajoutant que « même s’il y a beaucoup d’efforts qui sont faits pour augmenter la production, la demande augmente très rapidement », du fait de la « forte » croissance de la population. Selon l’expert, il est difficile d’atteindre l’autosuffisance si la productivité n’augmente pas très fortement ». « Les Etats sont certes en train de faire beaucoup d’efforts, mais ce ne sont pas seulement des efforts en matière d’intrants de matières agricoles qu’il faut faire. Il faut aussi former les producteurs et cela prend du temps », a-t-il dit.

    Aps.sn

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Attribution de marchés : Babacar Ngom, (SEDIMA) dénonce l'ostracisme du privé Sénégalais
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles