More

    LE 14 JUILLET ENDEUILLÉ PAR UN ATTENTAT MEURTRIER À NICE (AU MOINS 80 MORTS)

    un franco-tunisien jette son camion sur la foule : Au moins 80 morts

    Alors que le feu d’artifice du 14 juillet à Nice
    venait de se terminer, la ville azuréenne a
    basculé dans l’horreur. Un camion a foncé
    sur la foule, venue assister à l’événement,
    sur la Promenade des Anglais, à proximité de
    l’hôtel Negresco, provoquant une scène de
    panique dans le centre-ville niçois et des
    dizaines de morts. Au moins 80 morts, 16
    blessés en urgence absolue.

    2016-07-14t220635z_991899467_lr1ec7e1peoma_rtrmadp_3_france-crash_0 893884-prodlibe-attentat-nice
    L’auteur de l’attentat de Nice serait un Niçois
    d’origine tunisienne, âgé de 31 ans selon Nice
    Matin. Selon des informations de plusieurs
    élus, il aurait tiré sur la foule en roulant. C’est
    ce qu’affirme notamment le député LR des
    Alpes-Maritimes Eric Ciotti. Christian Estrosi,
    ancien maire LR de Nice évoque quant à lui
    « des armes assez puissantes et opérationnelles »
    retrouvée dans le camion. Le
    camion « a foncé sur la foule sur une longue
    distance, le long de la Promenade, ce qui explique
    ce bilan extrêmement lourd », a précise
    le sous-préfet des Alpes-Maritimes,
    Sébastien Humbert: « Il y a eu des coups de
    feu et le chauffeur a été abattu ».

    893886-attention-editors-reuters-picture-highlight 2016-07-14t220635z_991899467_lr1ec7e1peoma_rtrmadp_3_france-crash_0
    L’attentat de Nice a provoqué des scènes de
    chaos. Passée l’incroyable panique qui s’est
    emparée des spectateurs du feu d’artifice, on
    a assisté à des scènes de guerre dans la capitale
    des Alpes-Maritimes. Plusieurs dizaines de
    personnes ont préféré se jeter à la mer, depuis
    la promenade des Anglais et ont été
    repêchées. L’hôtel de luxe Negresco, proche
    du lieu où le camion a fauché la foule, s’est
    transformé en hôpital improvisé. Des dizaines
    de personnes blessées y ont été prises en
    charge depuis le hall d’entrée.
    Le parquet antiterroriste de Paris
    se saisit de l’enquête
    La section antiterroriste du parquet de Paris
    s’est saisie de l’enquête sur l’attaque commise
    par un homme au volant d’un camion, jeudi 14
    juillet dans la soirée, durant la célébration de la
    fête nationale. Plus tôt dans la soirée, la préfecture
    avait déjà évoqué un « attentat ».

    893884-prodlibe-attentat-nice 2016-07-14t220635z_991899467_lr1ec7e1peoma_rtrmadp_3_france-crash_0
    Le président de la République est arrivé peu
    avant 1h30 à la cellule de crise établie au ministère
    de l’Intérieur, à Paris, après l’attaque au
    camion de Nice. Il était attendu par le Premier
    ministre Manuel Valls, tandis que le ministre de
    l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’est envolé pour
    Nice. Le chef de l’Etat réunira vendredi matin
    un conseil restreint de sécurité et de défense.
    Le président François Hollande réunira vendredi
    à 9h00 un conseil restreint de sécurité et de
    défense autour de lui au Palais présidentiel.
    Comme après les attentats de novembre 2015,
    le chef de l’Etat s’est rendu à la cellule interministérielle
    de crise établie au ministère de l’Intérieur
    pour y retrouver les patrons de
    l’ensemble des services de sécurité.
    L’attentat de Nice n’a pour l’instant pas été
    revendiqué, mais Le Parisien indique qu ele
    méthode utilisée correspond à la stratégie
    prônée par Abou Mohammed Al-Adnani. Ce
    Syrien, porte-parole officiel de l’organisation
    Etat islamique et considéré comme le « ministre
    des attentats », écrivait en 2014 qu’il fallait tuer
    par tous les moyens l’infidèle. « Débrouillez-vous
    pour vous retrouver seul avec un infidèle
    français ou américain et fracassez-lui le crâne
    avec une pierre, tuez-le à coups de couteau,
    renversez-le avec votre voiture, jetez-le d’une
    falaise, étranglez-le, empoisonnez-le », scandaitil
    alors. le spécialiste du djihad Romain Caillet
    indique sur Twitter que des admirateurs de
    Daesh se félicitent de l’attaque, mais qu’aucune
    revendication officielle n’a été publiée.
    Le Conseil français du culte musulman
    condamne l’attentat
    « La France vient d’être touchée une nouvelle
    fois par un attentat d’une gravité extrême », déplore
    dans un communiqué le Conseil français
    du culte musulman (Cfcm), en condamnant
    cette attaque « odieuse et abjecte qui vise notre
    pays le jour même de la Fête nationale qui
    célèbre les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité ».
    « Le Cfcm transmet sa totale solidarité
    avec les habitants de Nice, exprime sa profonde
    compassion aux familles des nombreuses
    victimes et souhaite un prompt
    rétablissement aux blessés », ajoute le texte. Il
    appelle également les musulmans de France à
    prier vendredi « à la mémoire des victimes de
    cette attaque barbare ».
    Témoignage d’une Sénégalaise qui
    habite près du lieu du drame
    Une Sénégalaise en vacance en France, plus
    précisément à Nice à quelques mètres du lieu
    du drame fait un témoignage sur l’attentat. Joint
    par nos confrères de Azactu.net, cet agent du
    ministère de la Fonction publique, actuellement
    en congé, raconte : «Mon mari et moi, nous
    habitons très près du lieu où l’attentat s’est produit.
    On avait même prévu d’y aller (sur la promenade
    des Anglais, un lieu hautement
    touristique), mais c’est à la dernière minute que
    nous avons eu un empêchement, heureusement.
    Dieu merci». Prise par la panique, la compatriote
    donne la situation qui prévaut au
    coeur de Nice. «Voilà c’est flippant et
    choquant, mais on gère» confie-t-elle avant
    de préciser : «Etre prudent et rester cloîtré
    chez soi. Tel est le mot d’ordre

    A lire également  Ankara: L'ambassadeur russe en Turquie abattu dans une attaque armée

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles