More

    le Front de libération du Massina dit être à l’origine de l’attaque contre l’hôtel Radisson de Bamako

    Dans un communiqué envoyé au bureau RFI/AFP à Bamako, le Front de libération du Massina affirme être à l’origine de l’attaque terroriste qui a fait au moins 22 morts vendredi. Le porte-parole du Front de libération du Massina, un mouvement originaire d’une région du centre du Mali, justifie cet acte «en réaction aux attaques de la force Barkane qui avec l’armée malienne visent des membres du FLM et d’Ansar Dine». Samedi, le mouvement dirigé par Mokhtar Belmokhtar, al-Mourabitoune, avait déjà revendiqué l’attaque du Radisson Blu.

    A lire également  Cimentiers, phosphatiers contre Necotrans : la Tension monte

    Rfi.fr

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles