More

    Le maintien de la sécurité nationale de Hong Kong porte sur son État de droit

    Avec la mise en application de la loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong, Hong Kong a finalement mis fin à son état « non défendu » dans le maintien de la sécurité nationale.

    La sécurité nationale, la stabilité sociale et l’état de droit sont les conditions préalables au développement de Hong Kong. Auparavant, il y avait eu des « lacunes » dans les lois pertinentes de Hong Kong relatives au maintien de la sécurité nationale, ce qui avait causé son incompétence face aux actes et aux activités qui mettaient gravement en danger la sécurité nationale. Surtout, pendant la « tempête » contre l’amendement de la loi d’extradition, l’état de droit de Hong Kong a été violé et sacrifié.

    La loi sur la sécurité nationale dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong répond aux revendications et aux espoirs de la majorité de la société hongkongaise. Passant en revue la procédure législative, en vertu de la Constitution de la République populaire de Chine et de la loi de législation, le Comité permanent de l’APN a mis l’accent sur l’écoute des opinions de différentes parties, surtout celles de la RAS de Hong Kong. La loi sur la sécurité nationale dans la RAS de Hong Kong a montré au maximum la foi du pays à la RAS, la protection des Droits de l’homme et la prise en considération des caractères du droit commun de Hong Kong.

    Après l’adoption de la loi sur la sécurité nationale, le gouvernement de la RAS de Hong Kong et les départements concernés ont exprimé leur plein appui et s’acquittent activement de leurs devoirs de maintenir la sécurité nationale. Après l’entrée en vigueur de la loi sur la sécurité nationale, des manifestants défiant la police participent encore au rassemblement illégal sur le quartier de Causeway Bay et le district de Wan Chai. La police de Hong Kong a agi de manière décisive dans le cadre de la loi et a arrêté environ 370 personnes, dont 10 sont soupçonnées d’avoir enfreint la loi sur la sécurité nationale de Hong Kong.

    A lire également  Calais: le Conseil d'Etat valide les mesures d'aides aux migrants

    Un voyou qui a poignardé un policier a tenté de fuir cette nuit-là et a finalement été arrêté par la police à l’aéroport. Face à cette nouvelle, des citadins de Hong Kong ont applaudi, disant qu’ils soutenaient pleinement la police.

    Le 2 juillet, le Conseil des Affaires d’État a nommé le secrétaire général du Comité de sécurité nationale de la RAS de Hong Kong et le directeur du Département de l’immigration. Il est prévisible qu’avec la mise en œuvre de la loi sur la sécurité nationale pour Hong Kong et la mise en œuvre progressive du mécanisme d’application, l’ordre constitutionnel et judiciaire de la RAS de Hong Kong sera définitivement protégé pour empêcher et prévenir l’ingérence étrangère et créer un environnement social plus sûr, stable, harmonieux et pratique pour Hong Kong.

    A lire également  Cameroun: Six morts dans l'attaque du convoi d'un ministre

    (Source : la Voix de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao / Photo : VCG)

    Articles récents

    Trafic présumé de visas Schengen : Le manager de Viviane Chidid, Djidiack Diouf, libre

    Djidiack Diouf hume l’air de la liberté. Placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt (Mar) de Rebeuss depuis le 12...

    Mercato Naples : Man City fait une nouvelle offre à Koulibaly…

    Mercato Naples : Koulibaly, Man City offre 63 M€ ! « Par Damien Da Silva - Le 13/08/2020 3 » Texte: A-...

    L’ARTP donne un ultimatum à Orange pour arrêter ses nouvelles offres

    Pour le Directeur général de l’Artp « ce n’est pas le moment de faire de telles offres ». Invité de RFM soir,...

    Transports aériens – 100 milliards pour la réhabilitation des aéroports du Sénégal

    Le Chef de l’Etat, au titre de l’accélération du programme de modernisation des aéroports du Sénégal, a demandé ce mercredi en conseil...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles