Le Palais précise : La grâce de Karim, Bibo et Diassé ne concerne pas les sanctions pécuniaires

MackyA travers un communiqué envoyé à la presse à 02 heures 48 minutes, la Cellule de Communication du Palais informe que «le Président de la République, par décret n° 2016-880 du 24 juin 2016, a gracié Messieurs Karim Meissa Wade, Ibrahima Aboukhalil dit Bibo Bourgi et Alioune Samba Diassé». Toutefois, «cette mesure dispense seulement les condamnés de subir la peine d’emprisonnement restant à courir». Par conséquent, «les sanctions financières contenues dans la décision de justice du 23 mars 2015 et la procédure de recouvrement déjà engagée demeurent». S’agissant de la libération tard dans la soirée du jeudi du fils de Me Wade, le Palais ne pipe mot.

DAKAR7.COM

 

Comments are closed.