Le peuple sénégalais, mon seul chef

À qui veut l’entendre, mon engagement politique n’a qu’un objectif: servir mon peuple, en acceptant de me mouvoir dans une arène qui souvent provoque le dégoût.
Vous n’avez donc vraiment aucun respect pour nous autres hommes et femmes politiques? Vous n’avez donc aucun respect pour le peuple sénégalais qui doit non seulement assumer un mauvais choix en sautant de piège en piège, en vivant affamé, en pataugeant dans l’eau sale des inondations; ce peuple qui meurt sur les routes, ce peuple qui meurt brûlé vif ou à coup de machette à l’Étranger?
N’étiez vous pas là il n’y a pas encore une année à vouloir séduire ce peuple au profit d’un candidat ou à votre propre profit car étiez candidat.
Oh Bon Dieu! Si moi politique engagée, commençant à m’habituer à vos tares, suis déçue, je ne puis imaginer le sentiment du commun des Sénégalais, spectateurs de vos fausses promesses, excès et turpitudes.
Finalement que est votre projet? Le meilleur pour votre peuple, votre patrie ou ne voyez vous pas plus loin que vos egos et vos poches?
Je m’arrête car ne veux que ma colère ne me pousse à l’excès. Mais sachez que notre peuple a plus que jamais besoin d’hommes et de femmes politiques qui se soucient plus de leur bien être que d’un statut, d’un positionnement politique. Ne pas l’avoir compris c’est prendre de très gros risques avec l’histoire.
Citoyennement vôtre

Yaye Fatou Sarr

Commentaires

commentaires