More

    Le premier ministre sort de ses griffes et avertit : « Désormais, quiconque diffusera de fausses nouvelles, s’exposera à la rigueur de la loi »

    Voulant une fois pour toute éclairer la lanterne des Sénégalais sur l’affaire du pétrole au Sénégal, le premier ministre Mouhamed Boune Abdallah Dionne a fait face à la presse ce mardi. Dans sa déclaration il a levé un coin du voile sur les différents contrats signés par le Sénégal et affairant à la découverte du pétrole souligné par Ousmane Sonko, Abdoul Mbaye. « Certains évoquent la question du pétrole au Sénégal en versant dans l’invective et la désinformation véhiculant de fausses allégations et des contrevérités pour tromper les Sénégalais, décourageant des sociétés internationales engagés dans le développement de ces ressources potentielles. Ces gens tentent de divertir le gouvernement » dit-il. Et d’ajouter, « Nous ne pourrons plus laisser prospérer les propos diffamatoires, les allégations sans fondement et les attaques malveillants. Ça s’est terminé. Désormais, le gouvernement prendra toutes ses responsabilités… quiconque diffusera des fausses nouvelles s’exposera à la rigueur de la loi pénale » avertit le Pm.

    S’agissant des contrats des pétroles, le Pm a précisé en répondant à Ousmane Sonko qui avait soulevé le débat sur le taxe de  l’opération de cessation de titres entre Timis et Kosmos Energy. « Il s’agissait d’un transfert d’engagements. C’est pourquoi, aucune taxe n’était exigible » informe le Pm. Il poursuit: «Timis a contacté le marché et Kosmos a répondu. Timis cède ses droits et ses devoirs, qui sont des engagements de travaux, à Kosmos. ce dernier  s’est engagé avec l’Etat du Sénégal son obligation de travaux à 250 millions de dollars, contrairement aux 100 millions de dollars conclus avec Timis Corporation», a-t-il fait savoir. Selon lui,  Kosmos a investi 250 millions de dollars pour faire deux puits supplémentaires pour étendre ses recherches sur 7000 km² en sismique 3d, avec un bateau coutant 1 million de dollars par jour. Toujours dans ces précisions, le chef du gouvernement a continué sa déclaration en éclaircissant les échanges qui y a eu entre timis et kosmos.  « Sur les 90% de droits que détenaient Timis sur le site, Timis lui a cédé les 60% sans contrepartie financière. Il n’y a pas de chèque venant de Kosmos vers Timis. Ce sont des obligations de travaux, des investissements que Kosmos va faire pour 250 millions de dollars. Et c’est cela qui  existe. C’est une plus value qu’on taxe, mais pas un engagement de travail. Ce sont des engagements de travaux qui ont été cédés »indique Mouhamed Dionne.

    A lire également  Pib mondial, les prévisions pessimistes du Fmi douchent les ambitions économiques du Sénégal

    Cependant, le Premier ministre a ordonné à ses membres de publier les contrats pétrolières « j’ai donné l’instruction à Abdou Latif Coulibaly de mettre en ligne à partir d’aujourd’hui l’ensemble des contrats pétroliers qui sont détenus aussi bien par le PETROSEN que par le journal officiel, nous allons tous les mettre en ligne dans le soucis de transparence

    Dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles