Le président américain Barack Obama lève les sanctions économiques contre la Côte d’Ivoire

Le président américain Barack Obama a levé, via un décret de la Maison Blanche, les sanctions économiques imposées à la Cote d’Ivoire depuis plus d’une décennie. Ces sanctions, qui avaient été instaurées sous la mandature du président Georges W. Bush en 2006, portaient sur un embargo sur les armes, le gel d’avoirs et des interdictions de voyager pour certaines personnalités politiques ivoiriennes qui bloquaient le processus de paix engagé en 2003.
« La Côte d’Ivoire a fait des progrès importants en vue de renforcer ses institutions politiques et économiques, et pour trouver des solutions aux problèmes qui l’avaient entraînée dans la guerre », a fait savoir Ned Price, porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche.
Cette décision des Etats-Unis fait suite à celle du Conseil de Sécurité des Nations-Unies qui a levé des sanctions qui pesaient contre 6 personnes physiques, en avril dernier, dont l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, actuellement en jugement devant la Cour pénale internationale (CPI).
Washington félicite le plus grand producteur de cacao au monde pour « ces progrès extraordinaires, son modèle de reconstruction, et sa croissance » qui font de lui « l’une des économies les plus dynamiques du continent.»
Alain Okpeitcha

Comments are closed.