Le procureur de la République s’explique sur les Mandats de dépôt automatiques

Le procureur de la République sort de sa réserve et donne quelques précisions sur les mandats de dépôts consécutifs.  « Les mandats de dépôts ne sont pas systématiques. Ils ne sont pas distribués comme ça » se défend Serigne Bassirou Guèye selon qui ce  débat sur les accusations des mandats de dépôt automatiques contre le parquet est historique.

Il poursuit dans les colonnes de l’observateur : « Depuis la nuit des temps, les gens accusent le parquet de mandats de dépôt automatiques, sans jamais fournir la moindre preuve.

Par ailleurs, Serigne Bassirou Guèye a rappelé que « le débat sur les longues détentions provisoires ne concerne pas seulement Dakar ou le Sénégal. C’est un débat international qui se pose ».
Il révèle aussi qu’un « projet de loi est tout à fait ficelé » pour la tenue régulière des Chambres criminelles. Une des causes des revendications d’une partie des prisonniers de Rebeuss ayant abouti à la mutinerie qui a fait un mort et 41 blessés.

Dakar 7

Comments are closed.