More

    Le rappeur Rohff accusé de violences conjugales

    Alors qu’il attend d’être jugé pour « violences aggravées » sur un employé d’une boutique de la marque développée par son rival Booba, c’est aujourd’hui sa femme Nadia qui sort du silence.

    Ce dimanche, une voisine du couple a du intervenir dans leur appartement de Saint-Maur. La femme de Rohff se serait fait frapper par son mari devant leur petit garçon de 5 ans, comme le rapporte Le Parisien.

    Hier, la jeune femme a décidé de sortir du silence et a porté plainte au commissariat. La plainte évoque « des coups de pied, des coups de poing au visage, des gifles, les cheveux tirés, les menaces de mort, les insultes qui pleuvent ».

    Le rappeur, qui a déposé une main courante contre sa femme lorsqu’il a appris qu’elle allait porter plainte devrait être convoqué très vite par la police. Aux policiers, Nadia aurait raconté des années de souffrances, les remarques, « l’obligation de porter le voile » et les coups.

    A lire également  Angleterre: un arbitre de foot homosexuel s'attaque à l'homophobie

    Une amie de Nadia raconte que ces faits de violence conjugale durent depuis plus de cinq ans. « Elle m’a appelée au secours dimanche et m’a tout déballé: les coups, les insultes, la honte, l’espoir qu’il allait changer. Elle s’est même prise en photo à plusieurs reprises, pleine de cocards, mais elle n’avait jamais osé porter plainte », explique-t-elle au quotidien. « Il a fait de Nadia une femme terrorisée, amaigrie, repliée sur elle-même ».

    Suite à la dispute de ce week-end, la jeune femme aurait décidé de quitter le domicile conjugal avec son fils.

    Pour rappel, Rohff est déjà papa de quatre enfants. Deux de ses ex-compagnes avaient déjà dénoncé son comportement. L’avocate du rappeur n’a pas souhaité commenter ces informations.

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles