More

    Le secrétaire américain à la Santé Alex Azar ignore la pandémie et pense seulement à sa carrière politique

    Selon des reportages des médias taiwanais, le secrétaire américain à la Santé Alex Azar est arrivé dimanche après-midi le 9 août à Taiwan. Le porte-parole du ministre des Affaires étrangères Zhao Lijian a exprimé durant la conférence de presse du 10 août, que la Chine s’oppose fermement aux échanges officiels entre les États-Unis et Taiwan et a protesté vivement contre l’arrivé de la partie américaine.

    En tant que responsable ministériel chargé des affaires de santé aux États-Unis, Azhar s’est rendu à Taiwan sous la bannière de la « coopération anti-épidémique » dans l’intention de couvrir son véritable objectif. Mais c’est ironique qu’en tant que pays le plus gravement touché par l’épidémie au monde, les États-Unis n’ont pas réussi à prévenir et à contrôler l’épidémie. Selon les données publiées par l’Université Johns Hopkins aux États-Unis à ce jour, le nombre de cas confirmés de coronavirus aux États-Unis a dépassé 5,05 millions et il y a eu plus de 160 000 décès.

    Visites d’Azar fréquentes dans les « swing states » électoraux fortement critiquées, malgré la pandémie

    Selon le site d’information politique américain Politico, depuis fin avril, sur les 11 voyages d’Azar, 9 d’entre eux avaient comme destination les « États clés » des élections 2020 de Trump, comprenant Floride, Géorgie, Michigan, Maine, Caroline du Nord, Pennsylvanie et Wisconsin. Les deux autres voyages sont également liés à la politique.

    Alex Azar Photo : Politico

    Politico rapporte que les fréquentes visites de M. Azar dans les swing states où se déroule l’élection présidentielle et son soutien constant à M. Trump ont laissé les fonctionnaires du département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis perplexes. En effet, l’épidémie est actuellement si grave que sa direction est nécessaire pour la lutte contre le COVID-19 de toutes ses forces. 

    Un haut responsable du département de la Santé et des Services sociaux a déclaré : « Les efforts incessants de monsieur Azar pour promouvoir Trump en se rendant dans les principaux États électoraux et en donnant des interviews aux médias locaux reflètent son désir d’utiliser ces actions pour sa propre carrière politique. » 

    Andy Slavitt, un ancien administrateur par intérim des Centers for Medicare et Medicaid services sous l’administration Obama, a déclaré : « J’aimerais voir les membres du groupe chargé de la réponse à l’épidémie de COVID-19 s’acquitter de leur fonction de manière responsable à cette crise et ils devraient se rendre en Arizona, au Texas et en Floride où la situation est grave et non en Pennsylvanie et au Wisconsin ».

    A lire également  Braconnage : un enquêteur tué au Kenya

    Travaillant dans l’industrie pharmaceutique depuis plusieurs années, il poursuit ses propres intérêts afin de préparer le terrain pour sa carrière politique.

    Avant qu’Azar ne rejoigne l’administration Trump, il travaillait pour Eli Lilly, une société pharmaceutique américaine, pendant de nombreuses années. Au cours de son mandat, les prix de divers médicaments ont considérablement augmenté.

    En terme du prix des médicaments, Azar a déclaré : « L’industrie pharmaceutique en plein essor et rentable n’est pas un problème à résoudre. » Il s’est également opposé au contrôle des prix des médicaments, affirmant que cela empêcherait l’innovation des entreprises.

    Eli Lilly, une société pharmaceutique américaine / Photo : AP

    Le site américain Rollcall a rapporté que depuis 2000, Azar avait dépensé 105 000 dollars en dons politiques. Il a fait un don de 5400 dollars à la campagne de Trump en 2016. En outre depuis 2016, le Comité d’action politique de la société Eli Lilly a fourni près de 1,3 million de dollars de dons politiques à des centaines de candidats démocrates et républicains. La société Eli Lilly dépense également des millions de dollars chaque année pour faire pression sur le Congrès américain dans l’espoir d’adopter ses propres suggestions lors de l’examen d’une série de questions telles que le prix des médicaments et le remboursement médical. Le rapport montre que ce fabricant de médicaments a dépensé 12,8 millions de dollars américains en 2016.

    A lire également  Mali: Le QG du G5 Sahel déménage à Bamako

    Un rapport précédemment publié sur Politico soulignait que la raison pour laquelle Azhar est devenu secrétaire à la Santé n’était pas sans rapport avec le soutien de certains représentants du gouvernement, dont le vice-président Mike Pence et Andrew Blumberg, directeur d’alors du comité de politique intérieure de la Maison Blanche et d’autres fonctionnaires. Le sponsor de longue date de Pence, Bob Grand, a déclaré aux médias : « Je sais que Pence a une haute opinion d’Azar, et beaucoup d’entre nous dans l’Indiana le pensent. Azar a toujours été le supporteur de Pence. » 

    (Photo : VCG)

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles