More

    Les actes antimusulmans ont triplé en France en 2015, selon Bernard Cazeneuve

    cazeneuve-fr-mLes actes antimusulmans « ont triplé » en 2015 et les actes antisémites sont restés « à un niveau élevé », a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, au quotidien La Croix à paraître mercredi.

    Les actes antimusulmans ont triplé en 2015 en France, à la suite des attentats de janvier, tandis que les actes antisémites ont diminué de 5 %, restant à un niveau élevé, annonce Bernard Cazeneuve dans un entretien accordé au quotidien La Croix à paraître mercredi 20 janvier. Les lieux de culte et les cimetières chrétiens ont été visés par « 810 atteintes, en hausse de 20 % », précise le ministre de l’Intérieur.

    « Pour la totalité de l’année 2015, nous constatons une diminution de 5 % des actes antisémites, qui restent cependant à un niveau élevé, avec 806 actes constatés. Au lendemain des attentats de janvier, les actes antimusulmans ont triplé et s’établissent à environ 400 pour l’année 2015 », déclare Bernard Cazeneuve.

    La hausse des actes antimusulmans est ainsi de 223 % entre 2014 et 2015, selon le décompte dressé sur la base des plaintes et des mains courantes. Pour le seul mois de janvier 2015, 178 actes ont été recensés, à la suite des attentats jihadistes contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher.

    A lire également  VIDEO - Liberia : la paix civile et l'unité du pays, priorités du nouveau président Weah

    « Je ne peux accepter de tels actes »

    « En tant que ministre des cultes, je ne peux accepter de tels actes. Ils doivent être sévèrement punis », explique le ministre de l’Intérieur, tout en précisant par ailleurs que 40 mesures d’expulsion ont été prononcées depuis début 2015 contre des « prêcheurs de haine ou de pseudo-imams autoproclamés ».

    « L’état d’urgence a permis de procéder à 45 perquisitions dans des mosquées et divers lieux de culte radicalisés, dont dix ont été fermés », indique-t-il.

    « Ceux qui éloignent l’islam de la République en montrant le chemin du salafisme doivent être combattus. Mais cela ne signifie en rien qu’il faille tenir des propos qui pourraient blesser », ajoute-t-il.

    Le détail de ces chiffres doit être communiqué mercredi par le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme (Dilcra), Gilles Clavreul.

    A lire également  MINSK-MILAN : Une alerte à la bombe sur un vol

    Avec Reuters

    Articles récents

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles