More

    Les jeunesses socialistes placent Me Djibril War sur le banc des accusés

    Me WarSelon le Forum des jeunesses socialistes (Fjs), «les révélations de Maître Djibril War selon lesquelles le Président Macky Sall aurait été trompé par des esprits haineux et revanchards, pour assouvir leur vengeance sur la personne de l’ancien Président de la République, à travers son fils en utilisant la Crei, sont lourdes de conséquences désastreuses pour la stabilité sociopolitique du Sénégal». Pire encore, poursuivent ses camarades d’Ousmane Tanor Dieng, «ces dites révélations mettent à nu toute  la crédibilité et la sacralité de la première institution, à savoir le Président de la République incarné aujourd’hui par son excellence Monsieur Macky Sall, en lui exhibant  toutes sortes de failles et d’insuffisances prouvant ses incompétences, en remettant en cause ses capacités d’être à la hauteur de la charge suprême de Chef de l’Etat, par conséquent ses pouvoirs de gérer en toute connaissance de cause, les dossiers de la traque des biens mal acquis».

    Autant de raisons qui font que le Fjs posent deux questions à Me War : «Premièrement le Président Macky Sall, au niveau où il se situe, comment a-t-il pu être  trompé dans le dossier de la traque des biens mal acquis ? Deuxièmement quels sont les noms des personnes qu’il assimile à des esprits haineux et revanchards» ? Avant de ruer dans les brancards : «A cet Avocat du diable, nous déclarons que la reddition des comptes a été une aspiration profonde puis une exigence fondamentale du peuple sénégalais auxquelles aucun candidat élu, Président de la République en 2012 ne pouvait se soustraire. A cet effet, nous demandons au Procureur de la République de s’autosaisir de cette affaire qui sape les fondements de la plus haute institution de l’Etat, pour solliciter la levée de l’immunité parlementaire de Djibril WAR coupable du délit d’initié, afin de le traduire devant les juridictions compétentes».

    A lire également  Macky fait fi des menaces de Yaya Jammeh : Des opposants gambiens à Dakar brûlent Banjul

    Poursuivant leurs propos, les jeunesses socialistes «invitent le Président Macky Sall, s’il veut garder intacte sa crédibilité et conserver la sacralité de l’institution, à  se débarrasser le plus rapidement possible de ce politicien véreux, dont la principale caractéristique est le  manque symptomatique de culture républicaine et d’obligation de réserve sur des dossiers judiciaires». Non sans demander à leurs députés, membres de la coalition Bby, «que si jamais ils décideraient de voter  une loi d’abrogation de la Crei, ainsi qu’une loi d’amnistie en faveur des coupables de crimes économiques, ils verront le peuple sénégalais debout comme un seul homme pour les mettre tous hors d’état de nuire. Ce sera un 23 Juin bis».

    A lire également  Nouvel an: Voici le discours du président Macky Sall

    DAKAR7.COM

     

     

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles