More

    Les réformateurs de Paris donnent carte blanche à Fada pour la création d’un parti politique

    FadaAprès le Mpd, l’Unp, la défunte Elan, pour ne citer que celles-là, une autre formation politique va naitre des flancs du Parti démocratique sénégalais (Pds). A travers un communiqué, les réformateurs de Paris donnent mandat à leur leader, Modou Diagne Fada, exclu des rangs du Pds pour activités fractionnistes, de porter sur les fonts baptismaux une nouvelle formation politique. Légitimant leurs démarches, ces anciens libéraux, réunis en Assemblée générale extraordinaire le jeudi 07 avril 2016 au 12ème arrondissement de Paris sous la présidence du délégué national des Réformateurs, le Docteur Papa Birama Ndiaye,  de dire : «Dans sa décision de remanier les structures du PDS, le Secrétaire général national Me Abdoulaye Wade n’a pas  tenu compte du Mémorandum des Réformateurs que lui-même avait jugé pertinent. Le débat interne entre les Réformateurs progressistes et les Conservateurs gérontocrates est complètement bloqué avec l’exclusion non assumée du Pds du chef de file des Réformateurs le Président Modou Diagne Fada. Le référendum du 20 mars dernier a fini de prouver que les tenants actuels de la gouvernance du Pds sont tous en perte de légitimité dans leurs bastions respectifs alors que les Réformateurs s’en sortent plutôt  bien. Le Président Modou Diagne fada est le seul responsable politique de haut niveau de l’opposition à avoir conservé intact sa légitimité dans son département et qu’il est le seul qui incarne désormais une dynamique de victoire». La balle est donc dans le camp de Fada qui doit convoquer une Assemblée générale validant leur formation politique. Ce qui ne devrait plus tarder d’autant que le projet est déjà arrivé à terme.

    A lire également  Coordonnateur "Y en a marre": Aliou Sané remplace Fadel Barro

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles