More

    Les Sénégalais exhortés à développer une politique de proximité avec les acteurs chinois

    sénégal-chineL’opérateur économique sénégalais Sourakhata Tiréra, résident en Chine a exhorté samedi, lors du premier forum des investisseurs chinois à Dakar, les Sénégalais à développer une politique de proximité avec les acteurs chinois pour consolider les relations économiques des deux pays. «Ce que je veux, c’est l’intégration, c’est la base de tout, que les Chinois soient acceptés. Dès qu’on franchit cette étape, je suis sûr et certain qu’ils vont oser s’investir à fond dans ce pays. Ce que je veux créer, c’est un rapprochement entre la communauté chinoise vivant dans le pays et d’abord la population sénégalaise. A travers cette intégration, il n’y aura plus de limite», a dit M. Sourakhata Selon lui, l’objectif du forum des investisseurs chinois qu’il a lui-même initié, c’est d’inciter les Sénégalais à développer cette politique de proximité avec les acteurs chinois en les invitant autour d’un cadre de travail et d’échanges pour des investissements pérennes dans le secteur industriel.

    Le natif de Matam vise également à travers cette rencontre à développer les relations d’affaires et faciliter la participation réciproque de leurs opérateurs économiques respectifs, aux foires et manifestations commerciales organisées en Chine et au Sénégal, d’échanger avec les acteurs des informations relatives aux différents mécanismes mis en œuvre par la Chine dans sa coopération avec l’Afrique. Au moins 120 entrepreneurs chinois qui excellent dans le domaine des BTP, du commerce, de l’agriculture, de la pêche, des services, etc., ont pris part à cette rencontre. «Afin de relever les défis liés à l’exploitation des atouts et opportunités contenus dans les relations économiques entre la Chine et le Sénégal, je vous exhorte durant cette journée de travail, à cerner l’ensemble des mécanismes afférents à la pratique des affaires au Sénégal», a dit pour sa part, le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et l’Artisanat Mamadou Talla. Pour le ministre, il faudra surtout, partager de manière exhaustive les projets et réformes, tirer les enseignements et leçons des dysfonctionnements susceptibles d’être corrigés et enfin de veiller à un suivi diligent des engagements. Ainsi, M. Talla a rappelé qu’environ 60% des projets contenus dans la prioritaire du Plan Sénégal Emergent, d’un montant 12.000 milliards de francs CFA devront être financés par le secteur privé. «Cela rend d’autant plus pertinent, l’organisation de ce forum, le Sénégal étant ouvert aux opérateurs économiques internationaux pour boucler les financements requis, en vus d’une réalisation efficiente des projets», a-t-il ajouté.

    A lire également  Tabaski: les besoins estimés à 750.000 têtes
    A lire également  Gaz entre Sénégal-Mauritanie: Mamadou Lamine Diallo fait son partage

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles