»Lettre à un ami inconnu » La solitude au crible

Carim CamaraL’ouvrage ‘’ Lettre à un ami inconnu » de l’instituteur Carim Camara présenté jeudi à Dakar, au siège de la Fondation Konrad Adenauer (FKA), retrace la trajectoire d’un Africain qui vit dans ’’une profonde solitude dans un continent dit de solidarité’’.

L’auteur, à travers sa première publication, évoque le vécu d’êtres marqués par le désespoir, les amours déçus, la solidarité mais également les relations Nord-Sud.

Dans son livre de 102 pages, publié chez L’Harmattan, Carim Camara raconte l’histoire de Dorel, personnage du roman dont ‘’le cœur est devenu un cimetière de déceptions, tant amoureuses qu’idéologiques’’.
’’Dans mon parcours de jeune bachelier jusqu’à celui maître d’école et correspondant de presse dans ma ville natale qu’est Kédougou, j’ai appris beaucoup de choses. J’ai connu comme tout être espoir et désespoir, amour et chagrin…’’, a expliqué M. Camara, lors de la cérémonie de dédicace.
Mais très souvent, ’’la chance m’a mis sur le chemin de gens bien qui m’ont donné le courage de persévérer et d’aller vers l’atteinte de mes objectifs’’, a t-il ajouté.

 

Commentaires

commentaires