More

    Lettre ouverte au Président de la République

    Monsieur le Président de la République, le peuple retient son souffle à la veille de votre déclaration sur l’avis du Conseil Constitutionnel portant sur le projet de référendum constitutionnel que vous avez décidé de soumettre au peuple souverain. Entre autres, il s’agira de la réduction de votre mandat en cours. Le citoyen que je suis, vous rappelle votre déclaration solennelle de 2012 au cours de laquelle vous aviez pris l’engagement ferme de réduire votre mandat de 7 ans à 5 ans. Monsieur le Président, Vous n’avez pas le droit de vous dédire, parce que votre parole doit être d’or. En effet, le citoyen que je suis à des craintes d’être déçu, au vu des effets avant-coureurs d’un ‘’wax waxet’’ (se dédire) qui se profile à l’horizon.

    D’abord à cause du procédé inélégant que vous avez utilisé pour la publication d’un texte qui serait le projet de révision constitutionnelle. Aujourd’hui, personne ne peut certifier de l’authenticité de ce texte ou même de son émanation. Aucun sénégalais honnête ne peut se prononcer sur le contenu du texte que vous avez transmis au Parlement et au Conseil Constitutionnel pour avis. Pour une question aussi sérieuse comme la révision constitutionnelle, le bon usage et l’élégance républicaine auraient voulu que vous le transmettiez avant tout aux différents partis politiques du Sénégal pour le respect des formes dans une démocratie comme la nôtre.

    A lire également  LE NIGERIA CONÇOIT ET FABRIQUE SON PROPRE SATELLITE QU’IL VA LANCER EN 2018

    A ce jour, vous êtes le seul acteur politique qui a toutes les cartes en main au sujet du contenu de cette révision, la date du référendum (s’il y en aura) et la date de la prochaine présidentielle. Concernant, l’avis que le Conseil Constitutionnel vous a transmis et dont vous êtes le seul à savoir le contenu, je voudrai vous dire ceci : Cet avis ne peut en aucune manière vous liez. Car, selon vous et vos partisans, un avis ne peut avoir une force exécutoire parlant d’un autre avis qui est celui du Groupe de Travail des Nations Unies sur la Détention arbitraire que vous refusez d’appliquer concernant le dossier Karim Wade.

    Alinard Ndiaye

    Karimiste à vie

    boursaloum@gmail.com

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Italie: Un jeune immigré sénégalais devenu héros à cause de...
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles