L’ex-président Boni Yayi quitte le Bénin pour…

L’ancien président du Bénin, Thomas Boni Yayi, a quitté le pays samedi pour raisons de santé, après deux mois de crise politique. Perçu comme un symbole de l’opposition, il était en conflit avec le président actuel, Patrice Talon, selon France24

Thomas Boni Yayi, l’ancien président du Bénin, a quitté l’État d’Afrique de l’Ouest samedi 21 juin pour raisons de santé, après deux mois de crise politique et de siège des forces de police autour de son domicile, a annoncé le porte-parole de son parti.

« Le président Boni Yayi a quitté le Bénin aujourd’hui même pour suivre ses soins. Son état de santé s’est considérablement dégradé », a déclaré Nourénou Atchadé, le porte-parole des Forces Cauris pour un Bénin émergent (FCBE), dans une interview avec Radio France Internationale (RFI), sans préciser où il s’était rendu.

« Effectivement, [il est parti] sans s’expliquer devant la justice », a ajouté son porte-parole. « Il a dit lui-même que dès que sa santé le permettra, il le fera volontiers. Il ne se soustrait pas à la justice. Il ne se reproche absolument rien. »

Ce départ surprise intervient après de nombreuses semaines de fortes tensions entre le président Patrice Talon et son prédécesseur.

Samedi matin, la police républicaine avait déjà annoncé que Cadjehoun (le quartier de Cotonou où se trouve la résidence de Thomas Boni Yayi) était « libéré de tout dispositif policier », au terme de négociations entre le président Patrice Talon et les chefs traditionnels ainsi que les cadres de Savè et Tchaourou, ville d’origine de Thomas Boni Yayi.

Commentaires

commentaires