More

    Libération de Hamidou Mbaye et Cie: La fermeté payante de Dakar

    niangal sallLes trois agents du ministère sénégalais de l’Environnement et leur guide détenus depuis dimanche par la police gambienne au commissariat de Bansang ont été finalement libérés hier soir. Mais pour obtenir cette libération, le Sénégal a dû habilement manier la carotte et le bâton. Une tactique bien comprise par le Président gambien qui s’est finalement résolu à ordonner la libération de nos concitoyens. En effet, lorsqu’il fut informé de l’arrestation des trois agents sénégalais et leur guide, le Président Yahya Jammeh a aussitôt instruit son ministre de l’Intérieur Ousmane Sonko de prendre les choses en main et d’attendre ses instructions. Ce qui fut fait puisque le très fidèle patron de la police demande leur transfert immédiat au commissariat de police de Bansang. Nos sources au palais de Banjul expliquent que l’atmosphère était tendue lundi matin, puisque Yahya Jammeh ne cessait de balancer des insanités arguant que les techniciens du ministère de l’Environnement ne sont rien d’autre que des espions sénégalais envoyés en mission de reconnaissance. « Oga (le surnom de Yahya Jammeh utilisé par certains de ses collaborateurs) a clairement signifié à toutes les personnes présentes qu’il attend de pied ferme la réaction du Sénégal, notamment celle de l’ambassadeur Saliou Ndiaye. Il avait même l’intention de renvoyer à Dakar le diplomate sénégalais s’il tente une quelconque démarche », renchérit une autre source.

    Pris de panique, certains collaborateurs du leader gambien entrent en contact avec leurs amis de la chancellerie du Sénégal à Banjul. Pendant ce temps, la National Intelligence Agency (NIA) fait un monitoring des réactions au Sénégal et tient le palais de Banjul au courant de la vague de réactions très ferme de personnalités du monde politique et des médias à Dakar. Dans la discrétion, l’ambassadeur Saliou Ndiaye qui a continué à garder le contact avec les trois Sénégalais arrêtés à Bansang, engage des pourparlers avec Neneh Mac Douall Gaye, la ministre gambienne des Affaires Etrangères qui est assistée par la vice-présidente Aissatou Njie Saidy. Au même moment, une chancellerie occidentale engage également des négociations avec Mme Mac Douall Gaye qui montra de très bonnes dispositions aussi bien au diplomate Ndiaye qu’à ses interlocuteurs européens et ceux de la sous-région. Les deux dames du gouvernement gambien rendent compte à leur président de la situation et lui expliquent que les Sénégalais arrêtés ne sont que des civiles en mission environnementale. Mais Jammeh qui, cette fois, avait manifestement perdu le soutien de ses collaborateurs préféra se rabattre sur ses hommes de confiance de la NIA et du ministre Ousmane Sonko.

    A lire également  Mary Teuw Niane va recevoir la fédération des établissements privès

    Le tournant

    Dans la nuit du lundi à mardi, les radios des opposants gambiens dans la diaspora font passer en boucle une information estampillée « Breaking News ». Elles annoncent que des troupes de l’armée du Sénégal sont positionnées non loin des frontières gambiennes et son prêtes à intervenir pour dégager Jammeh en cas de manifestations populaires contre son régime. Les appels téléphoniques qui s’en suivirent étaient tous unanimes à dire que Yahya Jammeh a commis une grave erreur tactique en arrêtant les techniciens sénégalais du ministère de l’Environnement. La NIA rend compte au leader gambien qui se résout finalement à donner carte blanche à son ministre des Affaires étrangères pour finaliser les discussions avec l’ambassadeur Saliou Ndiaye. La suite de l’histoire, on la connaît.

    A lire également  Education: L’ESP veut intégrer le numérique dans l'enseignement supérieur

    Source: enquête

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles