Libye: Regain de tension

L’homme fort de l’Est libyen, le maréchal Khalifa Haftar, a ordonné jeudi à ses forces d’avancer en direction de la capitale Tripoli, siège du gouvernement d’union nationale (GNA).

L’Armée nationale libyenne a affirmé que ses forces étaient entrées sans combattre dans une ville située à 100 kilomètres au sud de Tripoli.

Cette information a toutefois été démentie par plusieurs sources locales.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé au calme lors d’une conférence de presse à Tripoli.

Commentaires

commentaires