Licences d’opérateurs mobiles: L’ARMP dénonce des manquements dans la procédure; l’ARTP se défend

L’attribution provisoire de 3 licences d’opérateurs mobiles par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes(ARTP) au profit de GFM, Sirius Telecom Afrique et Origine S.A , est entachée d’irrégularités. C’est du moins la conclusion de l’Autorité de régulation des marchés publics(ARMP) dans son rapport.Selon le journal Libération, la société Starlog, qui a saisi l’ARMP pour dénoncer l’attribution provisoire de ce marché, soutient avoir fourni dans son dossier, non seulement un memorendum of Understanding(MOU) mais aussi un accord de principe de Wari SA. Starlog se dit étonnée de la rapidité de l’évaluation effectué en 2 jours faite par l’ARTP alors que le délai est de 10 jours. Interpellée par l’ARMP, l’ARTP, dans sa réponse, affirme que l’offre faite par Starlog ne remplit pas toutes les conditions de recevabilités.

Même si Starlog a  été déboutée, l’ARMP a relevé des manquements dans le déroulement de la procédure, rapporte le journal. A titre indicatif, l’ARMP relève que ni le dossier d’appel à candidatures ni le rapport d’évaluation des offres n’ont fait l’objet de revue a priori par la Direction centrale des marchés publics. Cette structure a été écartée de la procédure, l’attribution provisoire non publiée. Par conséquent, l’ARMP prévient que le marché risque d’être annulé.

http://Dakar7.com

Comments are closed.