Ligue 1 : Le président de la Suneor sur siège éjectable

De la lumière à l’ombre, il n’y a qu’un pas. Et ça Omar Samb, le président du club de football de la Suneor, pourrait assez vite s’en rendre compte si Pape Dieng, le nouveau directeur de l’entreprise, se plie à la très forte pression de ceux qui réclament la tête du patron du club de la capitale du Baol. À l’origine du courroux de ces derniers, les contreperformances de la Suneor ponctuées par la descente en seconde division la saison dernière du club fanion de Diourbel.

Mais si la tête d’Omar Samb est réclamée, c’est surtout à cause de sa gestion qualifiée de « catastrophique » par ses détracteurs. Ces derniers qui se limitaient aux lamentations ont cette fois-ci franchi le pas en allant directement interpeller Pape Dieng. Même si le patron de l’entreprise clamait sa ferme intention de réserver les postes de président et de financer du club à des agents de la société, il serait prêt à changer de fusil d’épaule en débarquant Omar Samb qui préside aux destinées de l’équipe depuis plusieurs années.

Nous avons tenté à plusieurs reprises de joindre l’intéressé. En vain. Il ne prend pas nos appels. Dans tous les cas, un groupe composé de syndicalistes, de responsables de l’usine de Diourbel, d’anciennes gloires du club et de nostalgiques des belles années de la Seib, passée Sonacos puis Suneor, est en train de multiplier les rencontres avec différents acteurs influents du football diourbelllois. C’est dans ce cadre qu’ils ont récemment rencontré la presse au siège régional de la Raddho. Ceci, avant une restitution de leurs propositions à Pape Dieng. Désormais c’est l’avenir d’Omar Samb à la tête de la Suneor de Diourbel qui se joue.

 Seneweb.com

Comments are closed.