More

    Lutte contre le trafic d’ivoire : Le Sénégal fait preuve de laxisme

    IvoireAlors que les braconniers déciment des troupeaux entiers d’éléphants uniquement dans le but de les dépouiller de leurs cornes, l’Etat sénégalais semble faire dans la complaisance. Pour cause, trois trafiquants de cette espèce protégée, pris en possession de 271 objets en ivoire sculptés représentant 5 kilos et demi d’ivoire, ont été jugés et condamnés à la date du 26 février 2016 par le tribunal correctionnel à une peine d’emprisonnement d’1 (un) mois ferme et d’une amende au montant de 600.000 F Cfa payable solidairement pour les délits de détention circulation et commercialisation de trophées d’espèces protégées. Alors que la valeur même de l’ivoire saisi était d’environ 8 millions de F Cfa. Des faits qui ne démontrent pas encore assez d’une volonté déterminée des autorités sénégalaises de dissuader ce trafic faunique très lucratif sur tout le continent et pour lequel les derniers éléphants africains payent un très lourd tribut.

    Pour juguler le mal, les autorités judiciaires doivent user de leur impérium et faire peser le poids de la Justice sur les trafiquants d’autant qu’il s’agit d’un crime organisé transnational selon le Congrès des Nations Unies sur le Crime. Donc, à défaut d’une forte répression et de condamnations exemplaires, les trafiquants continueront à s’impliquer dans ce commerce illégal faisant échouer les efforts de la lutte contre la criminalité faunique. Mieux, les lois fauniques doivent être rigoureusement appliquées pour des raisons multiples car, le trafic de la faune, notamment l’ivoire, est devenu une préoccupation majeure pour les Gouvernements du monde entier et pour l’Afrique. Extrêmement lucratif, ce trafic rapporte 20 milliards de dollars par an, implique des membres du crime organisé et est liée aux autres types de trafic comme la drogue, les armes, le blanchiment. Plus inquiétant encore, les mouvements terroristes comme Al shaabab, les Jenjawids, Bokoharam pour ne citer que ceux-là, traquent inlassablement les éléphants par centaines pour se financer avec l’ivoire.

    A lire également  Infanticide: Sargar Diar a étranglé son enfant avant de le jeter à Mbeubeuss

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Mort de Cheikh Sakho: La Douane porte plainte
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles