More

    M23 : la rencontre avec le Fpdr divise

    Porté sur les fonts baptismaux à la suite de la forte mobilisation des citoyens pour dire leur opposition au vote de la loi de Me Wade sur le ticket présidentiel, le Mouvement du 23 juin (M23) miné de l’intérieur. En effet, au sortir de la réunion, ce jeudi, avec le Front patriotique pour la défense de la république (Fpdr), le Coordonnateur du M23, Mamadou Mbodj, et certains de ses camarades ont eu à s’épancher dans les médias avant de rendre public un communiqué conjoint. Une attitude qui n’est pas du goût du Secrétaire général, Ousmane Ndiaye, par ailleurs membre de l’Alliance pour la République (Apr), qui s’est démarqué de ses camarades.

    Joint par dakar7.com, M. Ndiaye n’y va pas avec le dos de la cuillère pour marteler : «Le communiqué dit conjoint du M23 et du Fpdr, transmis à la presse, ce jeudi, n’engage pas le bureau national du M23». A l’en croire, dans sa volonté de trouver des consensus forts sur la réforme constitutionnelle et le patriotisme économique, le M23 a initié des séries de rencontres avec les partis politiques de tous bords et la Société civile. Et, poursuit-il, des partis et organisations ont été reçus sans aucune médiatisation donc, communiquer avec le Fpdr est une démarche suspect. Pour Ousmane Ndiaye, seul le bureau national du M23 est habilité à communiqué au sortir de toutes les consultations.

    A lire également  Franc-maçonnerie : Jamra et cie attaquent l'arrêté du préfet en justice

    Des propos qui sonnent comme une guerre de positionnement d’autant plus que le M23 est pour l’essentiel composé de politiques dont les partis sont membres à part entière du M23 qui, pourtant, se veut un organe de veille et d’alerte en théorie. Mais, dans la pratique le M23 reste sourd et muet aux actes, fussent-ils politiciennes, posés par le régime. En atteste la modification du règlement intérieur de l’Assemblée nationale dont le corollaire a été de priver l’opposition d’un groupe parlementaire. Est-ce à dire que le M23 ne sert plus à grand-chose ? Pour beaucoup d’analystes le M23 est désuet et qu’il urge de mettre sur pied une autre structure beaucoup moins coloré politiquement afin de jouer cette fonction de veille.

    A lire également  Les canapés dans les bureaux - Par Yacine Bodian

    www.dakar7.com

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles