More

    Macky Sall appelle les pays africains à lutter ensemble contre la pêche illicite

    Le président Macky Sall a invité, mercredi, à Nouakchott, les pays africains à mener ensemble la lutte contre la pêche non réglementée et « les activités illicites des navires étrangers ». Il a souligné la nécessité, pour les pays africains, de « mutualiser leurs forces » afin de mettre fin à « toutes les formes de piratage », notamment la pêche illégale et non réglementée et le pillage menée « sans retenue » par des navires étrangers en Afrique. Macky Sall intervenait à la cérémonie d’ouverture de la première conférence internationale de l’Initiative pour la transparence des pêches (FITI, sigle en anglais), au Centre de conférences de Nouakchott.

    Il a évoqué les efforts fournis par le Sénégal en matière d’acquisition d’unités navales et a appelé ses pairs du continent à lutter de « façon coordonnée » et « dans une dynamique sous-régionale contre « ce banditisme », la pêche illicite. Macky Sall a aussi souligné « la nécessité de préserver les ressources naturelles de nos océans et les activités de pêche qui occupent 15 % des Sénégalais ». « Il faut renégocier les accords de pêche pour que l’Afrique, qui perd annuellement 1,3 milliard de dollars US par an, en tire davantage de profits », a souligné M. Sall, en louant l’organisation de la conférence sur « la transparences des pêches » par le gouvernement mauritanien, le Humboldt-Viadrina Governance Platform et la FITI.

    A lire également  Birima Mangara: "Le dispositif de répression doit être à la hauteur des conséquences néfastes de la criminalité financière."

    Le président sénégalais estime que l’organisation de cette conférence est d’autant plus importante que « la survie de l’humanité dépend de la préservation des ressources marines ». La récente découverte de réserves de gaz naturel au Sénégal « est le couronnement des efforts inlassables des peuples sénégalais et mauritaniens », a indiqué le chef de l’Etat sans autre précision. Après la cérémonie d’ouverture de la conférence de Nouakchott, il a reçu en audience le Haut commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), le Guinéen Kabiné Kamara, le directeur général de la Société de gestion du barrage de Diama (SOGED), Tamsir Ndiaye, et le secrétaire exécutif de l’Agence panafricaine de la Grande muraille verte, le professeur Abdoulaye Dia.

    Aps.sn

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Fidak 2017 : le Cices reconnaissant à ses partenaires
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles