More

    Macky Sall dénonce «la pression sociale» autour de la Tabaski

    macky-prière-1Les Sénégalais doivent ’’refuser la pression sociale’’ autour de la fête de la Tabaski, a estimé vendredi à Dakar le président Macky sall, qui fait allusion à tous ces pères de familles qui s’endettent pour la circonstance. ’’Concernant la fête de la Tabaski, la plus grande fête musulmane, je pense que la pression sociale devra être revue (…) donc, la fête de la Tabaski ce n’est pas ce faste, cette pression sur les pères de familles, sur les mères, les enfants. Notre société doit refuser cela’’, a-t-il dit. Le président Macky Sall Sall s’exprimait après la prière de l’Aïd el Kébir ou Tabaski à la Grande mosquée de Dakar. Une grande majorité de la communauté musulmane sénégalaise célèbre ce vendredi l’Aïd el Kébir ou Tabaski s’alignant ainsi sur la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (CONACOL, officielle).

    A lire également  Les premiers mots de Yérim Seck à sa sortie… « Je suis épuisé »

    La prière à la Grande Mosquée de Dakar a été marquée par la présence du chef de l’Etat Macky Sall qui avait à ses côtés le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo. L’imam El Hadji Alioune Moussa Samb a dirigé la prière. Pour le président Sall, les Sénégalais doivent penser aux conséquences pour tous les pères de familles qui s’endettent pour satisfaire les enfants. Il a invité la presse surtout la télévision à aider les autorités dans la sensibilisation pour éviter cette pression sociale autour de la Tabaski. ’’Evitons vraiment cette pression qui n’est pas justifiée. Rien ne le justifie et qui fait que véritablement quand on parle de Tabaski, c’est le calvaire pour les pères de familles (…)’’, a dit Macky Sall.

    A lire également  Direction de l'Administration pénitentiaire précise: "Contrairement à beaucoup de détenus, le maire de Dakar bénéficie de certains privilèges"

    Aps.sn

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles