More

    Macky Sall : l’obsession du second mandat

    MackyAprès plus de trois à la tête du pays, le Président Macky Sall, par ailleurs président de l’Alliance pour la République (Apr), qui a rangé aux calendes grecques son programme ‘’Yoonu Yokkute’’, avant de mettre en branle le Plan Sénégal émergent (Pse) – un programme certes ambitieux dont le seul tare est le manque de consensus alors qu’il s’inscrit à l’horizon 2030 – devra accélérer la cadence d’autant plus qu’il est obnubilé par un second mandat. En atteste le brouillage des échéances électorales. En effet, le Sénégal est le seul pays au monde où les acteurs politiques ne connaissent pas la date de la prochaine élection présidentielle.

    Une incertitude qui profite plus au Président Macky Sall qu’à ses principaux adversaires qui, pour le moment, ne peuvent arrêter un quelconque calendrier devant les mener à ces joutes électorales. Mieux, tous les grands chantiers avancés, dont le plus important est le Programme d’urgence pour le développement communautaire (Pudc), visent à capter l’électorat, surtout en milieu rural. Une quête d’un second mandat qui vire à l’obsession. Mais, pour un second mandat, le Président Macky Sall devra faire face à la lancinante question du chômage des jeunes et à la pauvreté grandissante – le Sénégal est le 25ème pays le plus pauvre au monde selon la Banque mondiale. Certes, des bourses de sécurité familiale ont été allouées aux couches défavorisées, mais cela ne règle pas pour autant le problème.

    A lire également  Pape Diop, Bokk Guiss-Guiss: "J'ai fait le tour du pays, mais rien n'a changé"

    Que faire alors ? Selon des analystes interpellés par dakar7.com, le Président Macky Sall devra remanier dare-dare son gouvernement en boutant dehors les ministres qui ont fini de démontrer leur incapacité à impulser des changements au niveau de leur département respectif. A preuve, à chaque réunion du Conseil des ministres, d’importantes mesures sont prises sans que cela ne soit suivi d’effets. Et, à ce rythme, les Sénégalais vont finir par se faire une religion : ce gouvernement ne peut pas faire bouger les choses.

    www.dakar7.com

    Articles récents

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 30 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 30 SEPTEMBRE 2020
    A lire également  Après l’Afp et Rewmi, Macky réussit son projet de démantèlement du Ps
    Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles