Macky Sall sur l’affaire Yavuz Selim : « la Turquie avait demandé au Sénégal la fermeture de ces écoles qu’elles nous avait présentées comme étant liées un peu à la stabilité du pays »

Macky Sall a apporté sa part de vérité dans l’affaire Yavuz Selim. En marge de la cérémonie d’inauguration l’Institut de la Francophonie pour l’Education et la Formation, le président de la République s’est réjoui d’avoir eu l’occasion de parler de cette affaire pour une première fois. Sans langue de bois, Macky Sall a fait savoir que la fermeture des écoles Yavuz Selim est une demande de l’Etat turc. « Déjà la Turquie avait demandé au Sénégal la fermeture de ces écoles qu’elles nous avait présentées comme étant liées un peu à la stabilité du pays et aux activités qui ont été reprochées à ce mouvement. Depuis lors, le Sénégal n’avait pas accepté de mettre à la porte trois (3) mille élèves et nous avions exigé de la part de nos partenaires turcs toutes les évidences. Ce qui a été un exercice fait. À la suite, il y a eu le coup d’Etat en Turquie et cela a accéléré la demande de fermeture des réseaux Gulen en Afrique », a dit le chef de l’Etat.

Avec dakaractu

 

Commentaires

commentaires