More

    Macky “sommé” : “ Il faut légaliser l’avortement médicalisé

    Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (Fidh) a décidé de soutenir l’Association des Juristes Sénégalaises (Ajs) dans son combat pour la légalisation de l’avortement médicalisé. Elle a ainsi envoyé une correspondance au Président de la République, Macky Sall, pour le sensi9841428-15912296biliser et lui demander de s’impliquer pour que cette disposition soit votée dans les plus brefs délais.

    Cette correspondance fait suite à une audience accordée il y a six mois par le chef de l’Etat et au cours de laquelle les responsables de la Fidh avaient marqué leur indignation “devant la situation des femmes sénégalaises qui, parfois mineures, sont incarcérées pour avoir avorté, ou pour avoir commis des infanticides à la suite d’une grossesse non désirée, voire issue d’un viol”.

    A lire également  Mbour: Le patron de l'hôtel Tamarin échappe a une arnaque de 130 millions

    Le Fidh rappelle à Macky Sall qu’il a toujours réaffirmé “avec fermeté” son engagement à faire évoluer la législation nationale dans les meilleurs délais “tout en tenant compte du contexte social actuel, pour mettre un terme à cette situation insupportable”.

    La Fidh pense qu’il est temps que Macky Sall passe à l’acte puisqu’à l’issue de plusieurs ateliers avec les services ministériels compétents, l’avant-projet de loi portant légalisation de l’avortement médicalisé est terminé. Il reste à l’Etat de l’envoyer à l’Assemblée nationale, sous forme de projet de loi, ou le donner à sa majorité pour qu’elle l’introduise comme proposition de loi.

    A lire également  Immigration illégale: L’Europe va déployer 10.000 gardes-frontières

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles