More

    Madiambal à Atépa : «Je ne vous croyais pas d’aussi mauvaise foi»

    MadiambalPierre, je ne vous croyais pas d’aussi mauvaise foi. Il y a bien une différence entre faire le pied de grue pour se faire dépanner ou pour un mouton de Tabaski (ça doit vous faire rire) et réclamer le paiement de la facture d’un travail commandé à l’équipe de WeekEnd Magazine pour un supplément sur le Tchad, imprimé à 10 mille exemplaires. Vous cherchiez à faire payer la facture par M. Mar Thiam, patron de Getran, avec qui vous étiez en relations d’affaires, et ce dernier refusait de s’exécuter. Vous aviez été contraint de faire face à vos engagements et de vous en acquitter, contraint et forcé, d’autant que vous aviez personnellement passé la commande.

    Vous savez parfaitement que depuis le règlement de cette facture, nous ne nous sommes plus revus jusqu’à, il y a de cela trois mois, dans un vol entre Paris et Dakar. Oui, à cette occasion vous aviez payé un parfum pour mon épouse et vous me demandiez de revenir à de meilleurs sentiments, considérant que « ceux qui nous mettaient en mal étaient partis de mon entreprise ». Je vous rétorquais que « personne ne nous avait mis en mal et que c’est vous qui faisiez le malin ». Nous en avions ri.

    A lire également  Kédougou: un Un réseau de trafic d’êtres humains a été démantelé

    Un mois après, nous nous sommes croisés à la salle d’attente du ministre des Finances. Le ministre Amadou Ba m’avait reçu avant vous et quand je sortais, vous vous plaigniez que je sois reçu avant vous, d’autant que vous étiez arrivé avant moi sur place. Le ministre vous remit vertement à votre place, vous indiquant qu’il détermine lui-même l’ordre de ses audiences et que pour votre gouverne, il vous indiqua qu’il m’avait lui-même demandé de passer le voir.

    Pour le reste, ce sera avec plaisir que j’assisterais à l’inauguration de vos grands projets « patriotiques ». Vous m’aviez appelé après la publication de ma chronique et votre propos était bien différent. Comme qui dirait : « J’ai beaucoup de culot dès qu’il y a beaucoup de monde, mais vous seriez étonné de voir le pauvre type que je suis quand je suis seul ». Michel Galabru.

    Madiambal Diagne

    A lire également  Etat-Unis – Cheikh Abdou Lô tué, la police enclenche la chasse à l’homme

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles