More

    Impact du grand Magal de Touba sur l’économie nationale : plus de 200 milliards F Cfa

    ToubaWWW.DAKAR7.COM Ils sont plus de 3 millions de personnes, selon différentes études, à rallier, chaque année la ville de Touba, en provenance de presque partout à travers, le monde. Le pèlerinage pour célébrer le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba au Gabon, fondateur du Fouridisme, reste un moment fort de foi et dévouement pour les fidèles de cette communauté confrérique. Son impact dans l’économie sénégalaise ne peut-être de ce fait que considérable. Et le Magal de Touba constitue un des temps forts de regain de l’économie sénégalaise.

    Le temps d’un Magal et c’est toute l’activité économique nationale qui se trouve transférée à Touba. Le transport, le commerce, les télécommunications, divers services, l’économie sénégalaise connaît un certain dynamisme à Touba à l’occasion du Magal. Dans une étude menée en 2011 sur l’impact du Magal de Touba dans l’économie sénégalaise, le professeur Moubarack Lô estimait que plus de 200 milliards de F Cfa sont dépensés annuellement dans la cité religieuse. Dans un entretien paru dans l’Observateur de ce lundi 30 décembre, l’homme d’affaires, Serigne Mboup révèle qu’il dépense pour les besoins du Magal près de 20 millions de F Cfa en nourritures. Et, combien sont-ils à le faire, voire à dépenser plus lors du pèlerinage dans la ville sainte de Touba. Pour l’essentiel, les dépenses vont en nourritures et boissons pour le fameux «berndel» (Ndlr : faire que les hôtes de Touba ne souffrent pas de faim). Les éleveurs s’en tirent ainsi lors du Magal.

    A lire également  Sonatel condamnée à payer 13 milliards 559 millions de FCFA par l'ARTP

    Dans le lot des activités où les dépenses sont nombreuses à Touba, il faudra compter le secteur des télécommunications. Pour l’occasion, les opérateurs de téléphonie, qui offrent également des services dans l’internet, se frottent les mains. Leurs chiffres d’affaires se voient ainsi boostés. Senelec (Société nationale d’électricité) tire également profit de ce rendez-vous religieux. Autre secteur à faire des chiffres d’affaires importants lors du Magal, c’est celui des transports. D’ailleurs, la plupart des transporteurs profitent de l’évènement pur augmenter leurs prix. A l’intérieur comme à l’extérieur de Touba, les transports se portent à merveille grâce au Magal.

    D’autres secteurs du commerce, y compris jusqu’au petit détail, bénéficient du dynamisme économique que connaît le Sénégal lors du Magal de Touba. Ainsi, ils sont nombreux les commerçants des autres contrées du Sénégal, qui le temps du Magal, transfèrent toutes leurs activités dans la ville sainte du Mouridisme. Il faut citer les transferts d’argent qui connaissent un très fort regain d’activités à l’occasion de l’évènement.

    www.dakar7.com

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles