Mali: Les autorités coupent le micro à RFI et france24

La junte malienne a ordonné dans la nuit de mercredi à jeudi la suspension de la diffusion de France 24 et RFI au Mali en raison, selon elle, de « fausses allégations » d’exactions commises par l’armée et rapportées par les deux médias français. France Médias Monde déplore cette procédure et proteste vivement contre ces accusations infondées.

Dans un communiqué publié jeudi 17 mars, le gouvernement de transition malien a annoncé engager une procédure pour suspendre « jusqu’à nouvel ordre » la diffusion de la radio RFI et de la télévision France 24 dans l’ensemble du pays.

Le gouvernement malien « rejette catégoriquement ces fausses allégations contre les vaillantes Fama » (Forces armées maliennes) et « engage une procédure […] pour suspendre jusqu’à nouvel ordre la diffusion de RFI […] et France 24 », a précisé le communiqué signé du colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement, et transmis à l’AFP.

France Médias Monde « déplore cette décision »
France Médias Monde – qui réunit France 24, RFI et MCD – a pris connaissance de cette procédure. « Le groupe déplore cette décision et proteste vivement contre les accusations infondées mettant gravement en cause le professionnalisme de ses antennes », a-t-il déclaré dans un communiqué.

« France Médias Monde étudiera toutes les voies de recours pour qu’une telle décision ne soit pas mise en œuvre et rappelle son attachement sans faille à la liberté d’informer comme au travail professionnel de ses journalistes », ajoute ce document.

Source: France24

Comments are closed.