More

    Mamadou Diop Decroix : « Pourquoi Macky s’énerve… »

    Être d’attaque n’a rien à voir avec le spectacle auquel se livre le président Macky Sall. Cela est l’avis de Mamadou Diop Decroix, coordonnateur du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr). Ce dernier, dans les colonnes de L’Observateur de ce jeudi 17 décembre 2015, trouve que « Macky Sall a beaucoup de difficultés auxquelles il fait face, sans être en mesure de les régler. Au lieu de tourner en dérision, il aurait dû, en tant que président de la République, accélérer le pas dans la prise en charge des demandes pressantes des Sénégalais et nous sortir du peloton de queue des pays les plus pauvres du monde. Je ne lui en veux pas. Je comprends pourquoi il s’énerve ».

     

    Macky Sall, poursuit-il, sait très bien que l’opposition ne va pas le lâcher d’une semelle. « Il sait parfaitement qu’elle va même accentuer les critiques pour le mettre davantage en minorité. L’opposition articule les critiques documentées, en partant du vécu des Sénégalais. Et donc n’a pas besoin d’invectiver. Lorsqu’on a quelque chose à dire, on n’a pas besoin de manquer d’urbanité. L’opposition est là pour critiquer le pouvoir. Nous ne leur laisserons aucun répit jusqu’à ce qu’ils débarrassent le plancher. L’opposition compte s’organiser et renforcer davantage ses liens avec les populations autour de leurs préoccupations », indique Decroix.

    A lire également  Marche de Wade: Diene Farba Sarr demande à l'Etat de l'autoriser et de l'encadrer

     

    Celui-ci n’a pas apprécié les propos du président Sall qui, lors de la dernière Université Républicaine avait déclaré qu’il pouvait prêter la mythique Place de l’Obélisque ou une avenue plus grande, à l’opposition, si elle voulait marcher. « Nous prêter la Place de l’Obélisque?? Je tombe à la renverse. Est-ce que vous voyez la conception qui sous-tend cette boutade?? Vous prêtez ce qui vous appartient. La Place de l’Obélisque appartient au peuple sénégalais. Quand Macky Sall ne sera plus à la tête du pays, la place, elle, continuera d’être là. Qu’il nous laisse exercer nos droits. Je pense qu’il gagnerait à s’y faire et le pays aussi y gagnerait. Autrement, on aura plus la paix civile ici. Parce que, en tout état de cause, il ne parviendra jamais à museler l’opposition. Et si par l’absurde, il y parvenait, d’autres forces surgiraient alors de derrière les rideaux pour prendre la place de l’opposition et lui faire face. Il n’a qu’à laisser l’opposition s’opposer s’il veut travailler », tonne le coordonnateur du Fpdr.

    A lire également  Les principales réactions après la réélection d'Alpha Condé

     

    Auteur: seneweb News

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles