Mamadou Lamine Diallo minimise le grand oral du Pm

Il n’a pas jugé utile de faire le déplacement pour écouter le chef du gouvernement qui faisait face aux députés de l’Assemblée nationale, hier. Le député Mamadou Lamine Diallo, président du mouvement Tekki, a tout bonnement boycotté la séance. Il s’en explique, dans les colonnes de La Tribune pour dénoncer «un exercice de cinéma parlementaire. Parce que les questions sont préparées d’avance et remises au Premier ministre. La question de Moustapha Diakhaté à la fin en est une parfaite illustration. Elle n’était pas spontanée», fait constater Lamine Diallo qui a suivi la séance, en direct à la télé.

«C’est une rencontre de publi-reportage du gouvernement, du Premier ministre. A mon avis, la question d’actualité fondamentale concerne le pétrole et le gaz. Et malheureusement, le Premier ministre l’a esquivée. Parce qu’ils n’ont pas raison sur ce dossier-là», explique encore le leader de Tekki.

seneweb

Comments are closed.