Mandat d’arrêt: L’épouse de Mugabé activement recherchée par la l’Afrique du Sud

Le ministère public sud-africain a émis un mandat d’arrêt contre Grace Mugabe, l’ancienne première dame du Zimbabwe, selon des médias locaux.Un groupe lobbyistes des droits de l’homme aurait fait pression pour obtenir cette décision de la justice.A

Mme Mugabe a été accusée d’avoir agressé une jeune mannequin, Gabriella Engels, dans un hôtel de Johannesburg, en 2017.

Elle a été autorisée à rentrer chez elle après avoir évoqué l’immunité diplomatique, mais en juillet dernier, un tribunal a annulé la décision du gouvernement de lui accorder cette immunité.

Commentaires

commentaires