More

    Manifestations anti-migrants : Pegida ne réussit pas à s’exporter

    Le mouvement islamophobe allemand Pegida ne réussit pas à s’exporter. Les différentes manifestations anti-islam organisées ce samedi 6 février dans différentes villes européennes par le mouvement originaire de Dresde, en Saxe, ont remporté un succès des plus limités. La seule mobilisation d’importance a eu lieu à Dresde, fief de Pegida avec environ 8 000 personnes. Deux fois plus y étaient attendues. 8 000 manifestants à Dresde ce samedi contre quelques poignées, au mieux quelques centaines, dans les autres villes européennes où le mouvement anti-islam appelait ce samedi à descendre dans la rue. Comme dans le passé, les tentatives de Pegida pour donner une dimension internationale à leur initiative ne sont pas couronnées de succès. Dans d’autres pays européens, la place est déjà prise par des organisations d’extrême droite bien établies.

    Plusieurs des partenaires de Pegida sont plutôt des groupuscules à l’audience limitée même si les activités du mouvement allemand sont suivies de près par des groupes idéologiquement proches en Europe. Les orateurs étrangers qui prennent la parole lors des manifestations du mouvement à Dresde ne sont pas non plus des stars de l’extrême droite européenne. Seule exception le Néerlandais Gerd Wildeers qui avait attiré il y a un an dans la capitale saxonne bien moins de supporters que ce que ses amis allemands espéraient. Et puis, les organisateurs de Pegida n’ont pas vraiment le charisme et l’envergure nécessaires à la naissance d’un mouvement européen. Mais en Allemagne même, les manifestations d’extrême droite ont sensiblement augmenté ces derniers mois qu’il s’agisse de Pegida ou d’autres initiatives. Et la montée régulière dans les sondages du parti populiste Alternative pour l’Allemagne exploitant le thème des réfugiés en est une traduction. Les trois quarts des supporters de Pegida votent, ou voteraient, pour ce mouvement politique.

    A lire également  Donald Trump signe un décret qui permet aux églises de faire de la politique

    Les autres manifestations en Europe

    Pegida (Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident), mouvement d’extrême droite né en Allemagne à l’automne 2014, avait appelé le 23 janvier à manifester dans 14 pays d’Europe ce samedi sous le mot d’ordre « Forteresse Europe ». Toutefois, les deux principales manifestations se sont donc déroulées à Dresde, berceau de Pegida où se sont rassemblées entre 6 000 et 8 000 personnes, et à Prague, où quelque 5 000 participants ont été dénombrés. A Amsterdam, les forces de sécurité antiémeute ont arrêté une douzaine de manifestants, partisans ou adversaires de Pegida, à l’issue d’échauffourées avec des policiers dans le centre-ville, tandis que quelques troubles ont été signalés à Dublin. D’autres rassemblements se sont tenus dans une ambiance plus calme à Varsovie, à Bratislava, à Graz dans le sud de l’Autriche ou encore à Birmingham, la deuxième ville du Royaume-Uni. En parallèle, plusieurs manifestations hostiles à Pegida ont également été organisées dans la plupart de ces villes.

    A Calais, une vingtaine de personnes interpellées

    A Calais, dans le nord de la France, une centaine de manifestants se sont regroupés en début d’après-midi malgré l’interdiction préfectorale et ont scandé aux abords de la gare des slogans hostiles à la présence des migrants. Après plusieurs demandes de dispersion restées vaines, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes et ont interpellé une vingtaine de personnes, conduites au commissariat de la ville. Une vingtaine de personnes ont notamment été interpellées à Calais, dans le nord de la France, au cours d’un rassemblement hostile aux réfugiés et interdit par les autorités, le 6 février 2016.

    A lire également  Syrie : 24 civils meurent dans des bombardements à al-Bab, bastion du groupe Etat islamique dans le nord(OSDH)

    Rfi.fr

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles