Mansour Kama, Pca SDE: « les Sénégalais perdront 42 milliards en 15 ans » avec SUEZ

La « guerre de l’eau » entre la Sénégalaise des Eaux (Sde) et la société Suez est loin de connaître son épilogue. Après le rejet du recours de la Sde par l’ Autorité de Régulation des Marchés Publics (Armp), le conseil administratif de la Sénégalaise des Eaux ( Sde), présidé par Mansour Kama, a fait face à la presse ce mercredi pour informer qu’il va saisir la cour suprême, selon Seneweb.
« Le conseil d’administration a pris les dispositions pour aller à la Cour suprême et exercer notre droit. Et il faut que les Sénégalais sachent que nous sommes sénégalais et nous respectons les Sénégalais », a indiqué l’homme d’affaires. « L’Armp a rejeté notre recours sur le marché accordé à Suez par l’autorité chargée de l’hydraulique et de l’assainissement. Nous avons par diverses voies exprimé notre désaccord car cela ne respecte pas le droit ni le code des marchés publics », a ajouté Mansour Kama, président du conseil d’administration de la Sde.
Il se dit convaincu que l’Etat est en train de les spolier le « patrimoine » car la « Sde a proposé le meilleur prix « . De plus, il souligne qu’en regardant la différence de prix entre les deux offres, « c’est pas moins de 42 milliards que les Sénégalais perdront en 15 ans ». « Nous avons offert le prix le plus bas. Nous avons proposé 286,9 francs Cfa et Suez 298,5 francs le mètre cube d’eau », argumente M. Kama.

Toutefois, le conseil d’administration de la Sde a précisé que le personnel et les droits acquis seront repris par l’opérateur Suez, si jamais ils perdent la bataille contre la société française.

Commentaires

commentaires