More

    MARCHÉS PUBLICS DANS LA DISTRIBUTION DES VIVRES : FRAPP/FRANCE SAISIT L’OFNAC

    Les éclairages fournis par Mansour Faye, le ministre du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale, n’ont pas convaincu le Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (FRAPP/FRANCE DEGAGE). Qui est passé à l’acte, déposant une dénonciation auprès de l’Office national de lutte contre la fraude et corruption (OFNAC) contre le ministre en question.

    Selon l’objet de la lettre déposée ce vendredi sur la table des services de Seynabou, et dont copie est parvenue à Emedia.sn, il s’agit d’une « dénonciation de faits qui pourraient être constitutifs d’un conflit d’intérêts et du délit de favoritisme dans certains marchés publics. » Et « ces faits concernent le député Demba Diop Sy d’Urbaine d’Entreprise (UDE), Directeur Général de ladite société de droit sénégalais fondée en 1997, titulaire d’une partie du marché en cours d’exécution relatif à l’acheminement des denrées alimentaires, dans le cadre du volet alimentaire du programme force covid-19, et Mansour FAYE, le Ministre du Développement Communautaire, de l’Equité Sociale, et Territoriale, responsable du programme. »

    A lire également  Rapport de l'IGE: Abdoulaye Timbo, Pape Sagna Mbaye, Cheikh Sarr traduits devant la Chambre de discipline budgétaire

    Ainsi, il leur est reproché, « une situation manifeste de conflit d’intérêts qui est totalement interdite par les règles aussi bien nationales qu’internationales relatives à l’éthique, la transparence et à la déontologie dans les marchés publics. Une telle pratique viole l’article LO.163 du Code électoral et l’article 113 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui précisent que le mandat du député est incompatible avec les fonctions de chef d’entreprise. »
    Guy Marius Sagna, le mandataire, et ses camarades, soupçonnant des « manquements à la passation des marchés relevant de la lutte contre le Covid-19 », espèrent qu’ils feront « l’objet de poursuites sur le fondement du délit d’octroi d’avantages injustifiés plus connu sous le nom de délit de favoritisme ». 
    Une affaire à suivre.

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020 
    A lire également  Rapport de l'IGE: Abdoulaye Timbo, Pape Sagna Mbaye, Cheikh Sarr traduits devant la Chambre de discipline budgétaire
    Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles