More

    Me Aly Somda : «Le nonce apostolique Bertoldi est un agent double du Cnt et de l’Alliance franco-américaine au Burkina»

    NonceMe Aly Somda, vous êtes notre spécialiste des questions juridiques. Comment jugez-vous la tentative d’explication donnée ce 2 octobre 2015 par le Nonce Apostolique de l’Eglise Catholique au Burkina Faso, M. Piergiorgio Bertoldi, à propos des conditions de l’arrestation du Général Diendéré par le pouvoir Cnt Kafando-Zida dans l’enceinte de la nonciature du Vatican à Ouagadougou ?

    Je constate que ce monsieur s’explique parce qu’il se reproche beaucoup de choses graves. Il a les cent morts de Naaba Koom sur la conscience! Franchement, je suis outré par les propos hypocrites, cyniques et mensongers de ce prétendu homme de Dieu, qui me rappelle étrangement trois personnages bibliques: d’abord Caïn, le premier humain méchant, qui tue son frère Abel et s’étonne que Dieu le pourchasse de son œil inquisiteur: « Caïn, qu’as-tu fait de ton frère? ». On peut demander à Bertoldi: « qu’as-tu fait de ton frère Gilbert, Piergiorgio? », et on verra ce prélat bégayer comme son interview en témoigne. Car c’est lui qui a amadoué et attendri le Général Diendéré, pour faire relâcher les imposteurs Kafando et Zida, puis pour faire capoter en douce la médiation de la Cedeao et livrer Diendéré à ses pires ennemis. C’est l’Eglise catholique qui a décapité stratégiquement le Cnd et le Rsp pour les poltrons de Kafando et Zida!

    Quel est le second personnage biblique que le Nonce Piergiorgio Bertoldi incarnerait, selon vous ?

    Ce Nonce Piergiorgio Bertoldi, qui s’appelle comme de juste Pierre, me rappelle le reniement de Saint-Pierre, disciple du Christ. Vous savez, quand le Christ fut arrêté et que sa crucifixion se préparait par les Romains et le Sanhédrin des Juifs, son disciple préféré, Pierre, alla se cacher dans la foule, comme s’il ne connaissait pas Jésus. On a eu beau lui demander s’il n’est pas de la bande du Christ, trois fois Pierre dit «Non». Or le Christ l’avait prévenu qu’il le renierait trois fois. Le Général Diendéré a cru que l’Eglise burkinabé voulait vraiment la paix, qu’elle allait inciter le Cnt à la négociation, à l’organisation d’élections sans exclusion, au pardon et à la réconciliation. Diendéré aurait pu buter Kafando et Zida! Il ne l’a pas fait, au nom de l’espérance d’un Burkina consensuel, sans dettes de sang et sans rancoeur. Diendéré a cru à la voie christique, proposée par le Nonce Piergiorgio Bertoldi et le Cardinal Philippe Ouedraogo. Or ces fourbes catholiques de Ouagadougou ne jouaient que le jeu de leurs nombreux maîtres associés! Le Nonce Piergiorgio Bertoldi a renié trois fois le Général Diendéré comme Saint-Pierre renia trois fois le Christ!

    Et quelles sont ces trois fois ?

    Lisez bien la déclaration du 2 octobre 2015, date qui coïncide selon certaines datations, à celle de la vraie naissance de Yehoshua Ben Yossef, Jésus Christ. Le Nonce Apostolique Piergiorgio Bertoldi a produit trois arguments (reniements) pour justifier sa livraison manu militari du Général Diendéré au pouvoir illégitime de la Cnt Kafando-Zida-Mpp : Reniement N°1 «Aucune demande d’asile diplomatique n’a été faite par le Général Diendéré. »

    Faux ! En se rendant dans l’enceinte diplomatique vaticane à Ouagadougou, le Général Diendéré s’est justement constitué en réfugié politique, puisqu’il s’est soumis à la protection de l’Etat du Vatican, pour se soustraire à la criminalité du régime de Transition, qui était entrain de bombarder le camp de Naaba Koom! Comment peut-on imaginer que Diendéré se sente en sécurité dans les mains d’un régime qui a tué une centaine de personnes désarmées et civiles en une journée à Naaba Koom? Le Nonce apostolique a harcelé le Général Diendéré et l’a livré de forces aux brigands de la transition burkinabé ! Reniement N°2 : Le Général Diendéré savait que le Vatican ne pouvait pas organiser sa fuite, « par respect des autorités légitimes et du peuple burkinabé », dixit le traître Piergiorgio Bertoldi !

    A lire également  Déperdition des meurs : l'Ong Ndef Leng engage la réflexion

    Ô Honte ! Le Vatican a exfiltré des milliers d’hommes à travers l’Histoire, quand c’était dans son intérêt! La vraie raison du refus de protéger le Général Diendéré est plutôt dans l’ignominie que voici: pour le Nonce Apostolique, le CNT est une autorité légitime! Elue par qui? Kafando a-t-il la moindre onction démocratique? Les soi-disant députés de Chériff Sy sont-ils passés par les suffrages populaires ? Aucunement. De quel peuple Bertoldi nous parle-t-il si le Cnt n’a surtout jamais été élu par le peuple, mais par une foule composée de ses partisans exclusifs? L’Eglise catholique se moque du peuple africain du Burkina, lorsqu’elle encourage une transition putschiste à usurper sa souveraineté !

    Reniement N°3 : « Comme cela est de règle dans le monde diplomatique, la situation a été gérée dans la plus grande discrétion », nous claironne le prélat manipulateur. Ô   Ihnominie ! Dès l’entrée du Général Diendéré chez le Nonce Apostolique, ce dernier s’est précipité sur son téléphone pour demander aux manants du Cnt de le rejoindre parce que le gibier était enfin pris au piège. L’armée du Cnt a campé autour de la nonciature et est entrée dans la nonciature avec la bénédiction du Nonce, qui ne voulait qu’une chose: qu’on le débarrasse du Général Diendéré ! A la manière du Cardinal Agrrey livrant le Général Guéi en 2002 aux troupes enragées de Gbagbo, le Nonce catholique de Ouagadougou a alerté les hordes enténébrées du Cnt, l’ambassade américaine, alerté ce haineux et méprisant ambassadeur de Gilles Thibault, ce militaire chargé de gérer la colonie du Faso pour le compte de la France; Bertoldi, trop heureux de sa prise, a alerté le monde entier que Diendéré était chez lui et que la tête du Rsp était coupée. Voilà comment ce prélat pratique la discrétion! En étalant ses secrets sur la place publique! Non, trois fois non! Le Nonce Piergiorgio Bertoldi a servi d’appât pour prendre Diendéré, faire bombarder le Rsp, humilier le Cdp et imposer les chouchous de l’Eglise burkinabé, Roch Kaboré et son Cpp apocalyptique! L’Amérique et la France ont facilité la livraison d’un homme qui les a pourtant aidées au plus haut point dans la sous-région. Comme d’hab. Les grandes puissances sont sans manière…

    A lire également  Burkina Faso : bientôt un mémorial pour Sankara

    Fascinant de clarté, cher Maître Somda! Et le troisième personnage biblique incarné par le Nonce Apostolique Piergiorgio Bertoldi ?

    Judas Iscariote bien sûr. Celui qui embrasse pour étouffer. Le traître jubilatoire. L’apôtre qui livra Jésus en lui donnant le baiser de la mort, qu’on appelle encore le baiser de Judas. Il avait pris trente deniers chez les ennemis du Christ pour faire sa sale besogne. On le retrouva plus tard pendu de remords, avec les trente deniers jetés dans le temple. Le Nonce Piergiorgio Bertoldi et son acolyte le Cardinal Philippe Ouedraogo ont eu ou auront leurs deniers du Cnt, des commissionnaires français et américain de leur sordide négoce. Ce sont des agents doubles du CNT et de la puissance impériale franco-américaine qui espère gouverner bientôt, de nouveau, toute notre sous-région à partir de ses ambassades. Comme au bon vieux temps des colonies. Les ambassadeurs Tulinabo Mushingi et Gilles Thibault ont été écœurants ! Abjects dans cette crise militaro-politique burkinabé! Nous y reviendrons…

    ofaso.net

    Articles récents

    PSG : Très bonne nouvelle pour Idrissa Gana Gueye

    Lors de la victoire du Paris Saint Germain (PSG) face à Nice 3-0, Idrissa Gana Gueye a été contraint de céder sa place à...

    LES NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    Monsieur Pierre FAYE, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde n° 624.511/C, précédemment Ministre-Conseiller, Conseiller technique au Cabinet du Ministre des Affaires...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 23 SEPTEMBRE 2020 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL,...

    FORMES SÉVÈRES DU CORONAVIRUS : UN NOUVEAU MÉDICAMENT À L’ÉTUDE AU SÉNÉGAL

    Aucun remède n’a, jusque-là, été trouvé contre le virus de la Covid-19. Pour autant, les scientifiques du monde entier se tuent à...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles