More

    Me El Hadji Diouf corrige Boucounta Diallo: «Il ne dit pas la vérité et il est passé complètement à côté»

    me el hadjie dioufLa libération de Karim Wade ne cesse de diviser les Sénégalais de toute classe sociale mais aussi de tout corps de métiers. Et comme pour encore enfler la polémique, les juristes rentrent dans le jeu. Ainsi après la sortir de  Me Boucounta Diallo qui affirmait que «le président de la République ne peut pas et ne doit pas accorder la grâce pour les crimes économiques». Le sulfureux avocat, Me El Hadj Diouf, vient le tacler et des tacles les plus secs: «Me Diallo ne dit pas la vérité et il est passé complètement à côté. La grâce relève du pouvoir discrétionnaire du président de la République, c’est une prérogative exclusive et sans aucune limitation pour tous les crimes jugés et classés. Il a le pouvoir total même pour un crime de sang», a-t-il voulu rectifier avec véracité.

    Toujours dans sa dynamique Me Diouf, durcit sont tacle et soutient «c’est de l’intox sans aucun fondement juridique». Car selon lui, il n’existe aucune restriction et en voulant faire croire que le président ne peut pas gracier pour des crimes économiques. Très en verve, il déclare que: «Me Diallo confond amnistie et grâce. Avec la grâce, la condamnation reste intacte, le délit reste intact, Karim paye jusqu’au dernier centime, on lui permet juste d’aller dormir chez lui, à côté de ses enfants et de ses parents vieux. Par contre l’amnistie est votée par l’Assemblée, par une loi qui efface totalement le délit».  Toujours pour Me Diouf, «c’est la constitution qui est supérieure à Me Diallo et à tous ces manipulateurs, qui confère au chef de l’Etat ce pouvoir et qui décide seul». Me Diouf va plus loin en disant que «tout milite pour que le Président accorde une grâce à Karim». D’abord pour une raison humanitaire, de justice et d’équité. Depuis 2012 le président à gracié 4000 prisonniers, pourquoi pas Karim qui a purgé plus de la moitié de sa peine ?»  Fidèle à ses habitudes, Me El Hadj Diouf invite tous les agitateurs et les manipulateurs qui veulent installer la confusion dans la tête des Sénégalais «à se taire».

    A lire également  Sénégal : selon l’ADIE, la société française Atos n’est en rien impliquée dans le projet « Large Bande Sénégal »
    A lire également  Mort de Maty Mbodj : l’autopsie révèle des traces de stupéfiants

    WWW.DAKAR7.COM

    Articles récents

    L’ÉTAT DU SÉNÉGAL ASSIGNÉ EN JUSTICE

    Le Sénégal encourt la condamnation aux Etats Unis. Selon l’Obs qui cite Inner City Press, un média spécialisé dans la couverture des...

    OFNAC : 20 RAPPORTS REMIS AU PROCUREUR DE LA RÉPUBLIQUE

    Invitée de l’émission Objection (Sud Fm), la présidente de l’Office national de lutte contre la corruption Seynabou Ndiaye Diakhaté a révélé que...

    URGENT : Décès de Idrissa Diallo maire de la commune de Dalifort.

    C'est une triste nouvelle qui vient de s'abattre sur la coalition Taxawu Sénégal de Khalifa Ababacar Sall. En effet l'un de ses...

    LA NOMINATION DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    Monsieur Abdoulaye DIASSE, titulaire d’un DESS en Finance et d’un Master en Banque, est nommé Secrétaire général du Fonds de Garantie des...

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020

    COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 02 Décembre 2020  Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL,...

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles