More

    Me El Hadji Diouf : « On ne peut pas arrêter Karim sans remonter à la période senghorienne.»

    Alors qu’il se fait actuellement l’avocat des libéraux dans la crise qui secoue le Pds, Me El Hadji Diouf s’est exprimé sur l’avenir politique du Chef de l’État qui dépend, selon lui, de la poursuite de la traque des biens mal acquis. En effet, le député estime que le Président Macky Sall a intérêt à aller jusqu’au bout de son entreprise.

    « Vous imaginez, arrêter brutalement cette traque et ne plus continuer à défendre le peuple. C’est pourquoi en s’arrêtant à Karim, Macky risque de se discréditer. En protégeant d’autres dignitaires de l’ancien régime, Macky sera rejeté par le peuple », a estimé le député qui était l’invité de l’émission « Opinions » sur Walf Tv. Allant beaucoup plus loin dans ses déclarations, l’avocat déclare que : « Parmi l’entourage du Président Macky Sall, les plus bavards qui exigent des sanctions exemplaires contre ceux qui sont traqués sont des voleurs. Ce sont des voleurs qui crient au voleur ».

    A lire également  Ag des femmes républicaines: "Dakar sera marron beige car l'unité des femmes est garantie" (Zahra Iyane Thiam)

    À en croire celui qui prédit une « mort politique » à Macky s’il venait à mettre un terme à la traque, il y a des milliardaires qui sont là depuis l’époque du Président Senghor. C’est pourquoi il préconise qu’on remonte jusqu’à l’époque du premier Président de la République pour traquer les fonctionnaires de l’État qui sont devenus des milliardaires, qui le revendiquent, et qui vont aux élections avec ces milliards. »On ne peut pas arrêter Karim sans remonter à la période senghorienne », a déclaré le député qui a également invité le Chef de l’État, à qui on a attribué une fortune estimée à sept (7) milliards de francs CFA, à s’exprimer sur l’origine de son patrimoine.

    A lire également  Présidentielle 2019: Sheikh Alassane Sène roule pour Idy

    Seneweb

    Articles récents

    Vous serez peut etre intéressé par ces articles