Me Ousmane Seye tacle la RADDHO : « L’arrêt du Conseil constitutionnel a été invoqué à tort »

Me Ousmane Seye renvoie la RADDHO à sa copie. L’organisation, par la voix de son président intérimaire, avait jugé illégale l’image du président Macky Sall sur les affiches de la coalition Benno Bokk Yakar pour élections législatives du 30 juillet prochain. Mais pour Me Ousmane Seye, il n’y a rien d’illégal sur cette affiche.

L’avocat pense que la jurisprudence invoquée par Sadikh Niasse et ses camarades a été biaisée. « L’arrêt du Conseil constitutionnel a été invoqué à tort », a-t-il laissé entendre sur les ondes de la Rfm. Parce que, estime-t-il, la photo de Macky Sall figure sur l’affiche et non sur le bulletin de vote.

http://Dakar7.com

Comments are closed.