Meurtre de Binta camara: la police scientifique entre en jeu

14 mai dernier Bineta Camara, 23 ans, a été retrouvée sans vie dans la chambre de ses parents, baignant dans une mare de sang, couchée sur le dos, à même les carreaux. Elle vivait seule dans la maison familiale, près du Lycée Mame Cheikh Mbaye. La sécurité de la demeure était assurée par un vigile. Sa mère était partie en Chine.

En présence des policiers du commissariat urbain de Tambacounda, du Procureur Demba Traoré et de l’adjoint au Préfet de Tamba, les sapeurs-pompiers ont acheminé le corps à la morgue de l’hôpital régional. Une enquête a été ouverte pour retrouver son ou ses meurtrier(s).

Pour les besoins de l’enquête, des éléments de la Direction de la police scientifique de Dakar ont été dépêchés à Tambacounda, nous apprend Igfm.

Le vigile Malick Diop alias «Ako», préposé à la sécurité du patron de l’Adl (Agence de développement local), père de la défunte, a été arrêté et placé en garde à vue.

Les policiers misent beaucoup sur le travail de la police scientifique avec l’analyse des prélèvements effectués sur la scène du crime afin d’élucider ce crime crapuleux.

Commentaires

commentaires